Le feu dans l’histoire de la Kabylie : une arme de guerre qui ne dit pas son nom

Le feu dans l’histoire de la Kabylie : une arme de guerre qui ne dit pas son nom

On

HISTOIRE (SIWEL) — Depuis quelque temps, la Kabylie est en proie aux incendies volontaires. Nombreux sont ceux qui désignent la Mafia d’État qui gouverne l’ex-Algérie française comme les véritables bénéficiaires de ce crime contre l’environnement. Signe des temps, l’environnement s’invite maintenant dans…

Les auteurs d’une campagne de dons en ligne s’engagent à verser la somme récoltée dans le FSK

Les auteurs d’une campagne de dons en ligne s’engagent à verser la somme récoltée dans le FSK

On

COMMUNIQUE (SIWEL) — Un groupe de militants ont pris l’initiative de lancer une campagne de dons aussitôt qu’ils ont constaté la gravité des dégâts causés par les incendies en Kabylie. Via le communiqué ci-dessous ils s’engagent à verser la somme récoltée dans…

La Coordination Ouest du MAK-Anavad entame le recensement des dégâts à Ait Yahia Moussa

La Coordination Ouest du MAK-Anavad entame le recensement des dégâts à Ait Yahia Moussa

On

AT YAHYA MUSA / AIT YAHIA MOUSSA (SIWEL) —  Une délégation, en présence de la Présidente de la Coordination régionale Ouest du MAK-Anavad, Massa Rachida Ider, et la présidente du Congrès Mondial Amazigh (CMA) ,Massa Kamira Nait Sid, s’est rendue à At…

Aucun pseudo-dédommagement de nature coloniale ne saura réparer ce massacre écologique

Aucun pseudo-dédommagement de nature coloniale ne saura réparer ce massacre écologique

On

CHRONIQUE (SIWEL) — En Kabylie, entre le 1er et le 15 juillet, plusieurs personnes décédées brûlées, des dizaines de milliers d’arbres fruitiers brûlés dont la majorité sont des oliviers. Du bétail, du foin, du blé, des ruches, des animaux domestiques, des habitations,…

Ait Yahia Moussa : la visite de Bedoui ou la profanation des terres de Krim Belkacem

Ait Yahia Moussa : la visite de Bedoui ou la profanation des terres de Krim Belkacem

On

CHRONIQUE (SIWEL) — Voilà que le cours des événements nous donne raison pour cette politique de terre brûlée appliquée en Kabylie. Le ministre de l’Intérieur algérien, Noureddine Bedoui, s’est rendu dans la commune de Ait Yahia Moussa, à Tizi Ouzou, pour s’enquérir…