Sélectionner une page

CENSURE (SIWEL) — Sur le pas de du site de l’agence kabyle d’informations, Siwel.info, et le site officiel du MAK, inaccessibles en Kabylie et en Algérie depuis le 25 juillet dernier, une dizaine de sites d’information kabyles ainsi que des blogs militants sont bloqués par l’Etat colonial algérien. Le dernier à être victime de la censure coloniale est k-direct, inaccessible depuis hier, 1er novembre.

Il s’agit là d’une énième atteinte à la liberté d’expression de la part de ce pays voyou qui déroule le tapis rouge à l’arabo-islamosphère et qui empêche, par le biais de ses opérateurs internet et de téléphonie, le peuple kabyle épris de liberté, de savoir et d’ouverture au monde, de s’informer depuis la Kabylie.

Pour contourner cette censure et continuer à accéder à l’information vue sous le prisme kabyle, des solutions à base de VPN ou d’extensions Proxy sont proposées et des tutoriaux sont fournis sur les pages officielles de ces sites respectifs sur les réseaux sociaux.

L’Equipe de Siwel est indignée par de telle pratiques et exprime son soutien à k-direct.info, kabylie-actualite.com, tamurt.info, askunar.com et tous les autres sites et blog kabyles censurés par le régime colonial algérien. De tels agissements, qui démontrent la panique de l’Algérie face aux médias kabyles, prouvent également que la presse kabyle existe bel et bien et qu’elle fait mal aussi bien au régime algérien ennemi qu’à la presse algérienne qui continue de boycotter la Kabylie et ses épreuves. Face à ce constat, la presse kabyle doit faire bloc, avec ses différences, pour défendre les intérêts suprêmes de la Kabylie. Faisons en sorte que plus jamais un média algérien ne vienne perturber la maison kabyle.

Lire aussi :

wbw/maa
SIWEL 012230 NOV 17 UTC

Partager ceci...