Voici la dernière photo de Matoub Lounès

HISTOIRE  (SIWEL) — Voici la dernière photo du Rebelle kabyle Matoub Lounès prise le 25/06/1998 à 12h50 au moment de quitter l’hôtel-restaurant Les Trois Roses (ex Le Concorde) à Tizi-Wezzu où il avait déjeuné pour la dernière fois avec son épouse Nadia et ses deux belles-soeurs… Il sera assassiné 55 minutes plus tard, à 13h45 dans un guet-apens tendu par les services algériens et ses terroristes aidés de leurs relais locaux pour accomplir leur sale besogne…

Un peu plus tôt, le matin même de l’assassinat, vers 11 heures, les gendarmes algériens d’At Dwala avaient fait le tour des habitations. Aux commerçants, ils avaient demandé de fermer. À tous, ils avaient ordonné de ne pas sortir ou, mieux, de quitter le secteur, affirmant qu’il allait y avoir un ratissage.

Vers midi, juste avant l’assassinat, des gendarmes se sont mis à dévier la circulation au niveau d’At Aissi et à Tala Bunan : seule la Mercedes-Benz W124 noire de Lounès sera autorisée à emprunter cette route sur laquelle elle sera mitraillée quelques minutes plus tard, criblée par 78 balles.

Certains villageois décident d’aller témoigner à la brigade. Ils ne sont pas reçus. Cinq jours après, les six gendarmes sont mutés. Le 30 juin 1998, dans un communiqué transmis à l’AFP, une fraction du GIA de Hassan Hattab revendique l’assassinat (sic).

Son voeu d’une République kabyle exprimé sans ambages en 1997 lors de son avant dernier concert au Zénith de Paris est en voie de se réaliser, à pas de géant.

Sgunfu di talwit Dda Lwennas !

#MatoubLounes #FreeKabylia #KabyliaIsNotAlgeria #Kabylie

SIWEL 251110 JUN 18

Partager ceci...