WIZGAN (SIWEL) — Plusieurs militants indépendantistes kabyles de la coordination MAK-Anavad de Wizgan (ex-Bouzeguene) ont été arrêtés ce dimanche 08 janvier, au centre-ville de Wizgan alors qu’ils étaient en train d’afficher l’appel à la marche de Yennayer, qui aura lieu le 12 janvier à Tuvirett, Vgayet et Tizi Wezzu.
Un peu plus tôt dans la journée, c’est à Mekla que 5 militants ont été arrêtés avant d’être relâchés suite à la mobilisation des citoyens et des militants.

 

[20h12] Les trois militants ont été libérés. A leur sortie du commissariat colonial, ils ont expliqué que la police algérienne a commencé à leur faire un interrogatoire avant de l’interrompre subitement apprenant l’arrivée de centaines de citoyens, venus des villages Igersafen, Ivekkaren, Sahel, Ludha, Ahriq, Idjeur, etc.

[19h45] Les trois militants arrêtés sont toujours au commissariat colonial de Bouzeguene. Un rassemblement à lieu devant le commissariat afin d’exiger la libération immédiate des militants arrêtés.

[19h00] Ils sont trois militants à avoir été arrêtés : Lounis Oudali, Lyes et Hanafi. Ils sont tous les trois au commissariat colonial de Bouzeguene.

[18h20] Le militant Lounis Oudali fait partie des militants arrêtés par les services de répression algériens.
La coordination s’organise à rejoindre les lieux.

Ce fil est mis à jour au fur et à mesure de l’évolution de la situation sur place.

nbb/wbw
SIWEL 081843 JAN 17

Partager ceci...