COMMUNIQUE (SIWEL) — Le ministère des Institutions et de la Sécurité au sein de l’Anavad nous a transmis un communiqué dans lequel il félicite les toutes nouvelles Coordinations MAK-Anavad pour le travail qu’elles ont accompli pour la réussite des ces marches.

 

ANAVAD AQVAYLI UΣḌIL
GOUVERNEMENT PROVISOIRE KABYLE
PROVISIONAL GOVERNMENT OF KABYLIA
MINISTÈRE DES INSTITUTIONS ET DE LA SÉCURITÉ

JE SALUE LA MOBILISATION DU PEUPLE KABYLE POUR SON INDÉPENDANCE

Bien que la Kabylie ait été mise en état de siège et dans un climat de guerre depuis plus d’une semaine pour empêcher les marches de Yennayer auxquelles a appelé le MAK-Anavad ;

En dépit des centaines d’arrestations qui ont débuté la veille des marches à travers tout le pays kabyle (Vgayet, Tuviret et Tizi Wezzu), le grand peuple kabyle, loin de se laisser intimider par les forces coloniales, s’est mobilisé comme jamais, pour descendre dans la rue et donner à cet événement un caractère historique. Même si les services de répression ont empêché la marche de Tuvirett, ont arrêté des centaines de militants et ont brutalisé quelques uns d’entre eux, Boumerdes a marché aux cris de "Nekkni d Iqvayliyen" (Nous sommes des kabyles). Je les félicite. Ainsi à chaque fois que l’Etat colonial essaye d’étouffer une région kabyle, une autre jaillira pour crier sa Kabylité.

Par cette démonstration de force, le peuple kabyle valide définitivement, si besoin est, l’option de l’indépendance de la Kabylie, comme seule voie alternative pour sa libération.

Je salue la mobilisation et la détermination du peuple kabyle pour la décolonisation de la Kabylie.

Je salue et félicite les militantes et militants des nouvelles coordinations MAK-Anavad pour leur courage et leur efficacité. Ils viennent d’inscrire un succès historique pour leur première grande action.

Nous condamnons avec la plus grande fermeté les agissements irresponsables et la brutalité du pouvoir colonial en Kabylie. Nous l’invitons à prendre conscience que ni les arrestations, ni la répression de tout genre, ni les états de siège en Kabylie, n’arrêteront le peuple kabyle dans sa marche vers son indépendance.
Nous exigeons la libération immédiate de tous les militants arrêtés.

Nous appelons le peuple kabyle, en Kabylie et dans la diaspora, à rester mobilisés et redescendre massivement dans les rues le 20 avril prochain, pour une démonstration de force d’accompagnement du dépôt du mémorandum d’autodétermination auprès de l’ONU et d’autres organisations internationales.

Vive le peuple kabyle
Vive la Kabylie libre et indépendante.

Paris, le 12 janvier 2017,
Mass Ahmed Haddag,
Ministre des Institutions et de la sécurité Anavad.

SIWEL 081814 JAN 17

Partager ceci...