Le ministre kabyle de la Jeunesse et des Sports solidaire des athlètes kabyles de Shou Bo victimes de l’intimidation algérienne
ⴰⵏⴰⵠⴰⴷ ⴰⵇⵠⴰⵢⵍⵉ ⵓⵄⴺⵉⵍ
ANAVAD AQVAYLI UΣḌIL
GOUVERNEMENT PROVISOIRE KABYLE
PROVISIONAL GOVERNMENT OF KABYLIA
TANEΓLIFT N TEMẒI D WADDALEN
MINISTERE DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS

 

En mon nom propre, en celui du gouvernement dont je suis membre et au nom du président Mas Ferhat Mehenni, j’apporte mon soutien total aux honorables athlètes kabyles et experts dans la discipline Shou Bo, un art martial chinois (combat à mains nues) qui ont dignement honoré et à l’échelle internationale, leur mère patrie, la Kabylie et le peuple kabyle, en allant chercher des médailles d’or dans une nouvelle compétition internationale qui s’est déroulée les 27 et 28 octobre derniers au Mali.

Avant même leur retour en Kabylie, et sans aucune décision de justice (?), le commissariat colonial algérien de Bouzeguène, après avoir menacé le président de leur club, a convoqué ces jeunes athlètes au commissariat pour « trahison » (sic) et a gelé l’activité du club sportif d’Illulen Umalu, région dont sont tous originaires ces athlètes.

En effet, le seul tort de ces athlètes de haut niveau en arts martiaux est d’avoir participé à ce tournoi international de Shou Bo au Mali au nom de la Kabylie (et non en celui de l’Algérie) et avec le drapeau kabyle (et non avec le drapeau algérien).

Comme à l’accoutumée, les automatismes pavloviens qui consistent en la panique à laquelle succède la répression du gouvernement dictatorial algérien à l’égard de la jeunesse kabyle, sont depuis toujours actés comme étant la seule réponse que ce régime colonial apporte à chaque fois que des jeunes Kabyles fiers de leur kabylité expriment leur attachement à leur identité kabyle opprimée en leur prouvant une nouvelle fois que l’acculturation entreprise par l’Algérie coloniale qui tente, par tous les moyens, d’arabiser et salafiser la société kabyle, est vouée à l’échec.

La jeunesse kabyle est plus que déterminée, et la répression des forces du mal ne fait que renforcer davantage leur détermination.

Nous demandons au peuple kabyle en général et aux jeunes en particulier d’être vigilants et solidaires pour faire face à toute éventualité et provocation de la part d’un régime aux abois et ses relais locaux dont certains sont aveuglés par leur excès de zèle.

Si cela s’avère nécessaire, nous saisirons les instances internationales spécifiquement sur la situation de ces sportifs qui n’ont fait que pratiquer leur art.

Le Gouvernement provisoire kabyle en exil (Anavad) se prépare à toute éventualité et se tient naturellement aux côtés de ces braves jeunes sportifs.

Exil, le 04 novembre 2018

Sab Ammar Khodja
Ministre de la Jeunesse et des Sports
Gouvernement provisoire kabyle en exil (Anavad)

 

—30—

SIWEL 042245 NOV 18

Tournoi International de Shou Bo : La Kabylie vice-championne

Le président Ferhat Mehenni félicite les athlètes kabyles de Shou Bo

Partager ceci...