Tournoi International de Shou Bo : La Kabylie vice-championne

BAMAKO, MALI (SIWEL) — La 1ère édition du tournoi international de Shou Bo sur le sol africain a été organisée au Palais des Sports de la capitale malienne, Bamako,  les 27 et 28 octobre derniers, en présence des plus grands maitres de la discipline et du père fondateur, Maitre Yuan Zumou, président de la Fédération Internationale de Shou Bo.

Le pays organisateur, le Mali, avec 5 médailles d’or, a raflé le trophée, la Kabylie et l’Algérie* occupent ex æquo la 2ème place avec chacun 2 médailles d’or, la 3 ème place est revenue à la France, suivie du Niger.

Outre le Mali, en pays hôte, les participants venaient de plusieurs pays africains dont la Kabylie, l’Algérie, le Niger, le Cameroun, le Benin et la Côte d’ivoire, et de deux pays européens, la France et l’Italie ainsi que d’un pays pour représenter l’Asie, la Chine.

Les deux médailles d’or tombées dans l’escarcelle kabyle sont l’oeuvre de Lyes Sahki, 33 ans, dans la catégorie -73 Kg (contre un athlète algérien) et Idir Bessati, 25 ans, dans la catégorie -81 Kg (contre un athlète malien).

Le autres athlètes composant la sélection nationale kabyle étant Mohand Amimeur, 30 ans, Fehd Belkhalfa, 33 ans ainsi que leur entraîneur Abdenour Chekkal, 40 ans.

Pour Dramane Sangar, qui occupe la double casquette de président de la Fédération Malienne de Shou Bo et également celle de président de la Confédération africaine de Shou Bo, « ce tournoi a permis de faire connaître la discipline au plus grand nombre, le Shou Bo « combat à mains nues » est une lutte traditionnelle chinoise, shǒu  signifiant « main » et « combat », mais au-delà de la lutte, le Shou Bo véhicule un message de paix comme la maîtrise de soi, c’est un combat qui permet de maîtriser l’agressivité et la violence ».

(*) Les deux médailles d’or de l’Algérie ont été gagnées par deux athlètes kabyles de Tuvirett (ex-Bouira).

SIWEL 041845 NOV 18

Partager ceci...