Des militants du MAK lancent le numéro pilote de la revue Tikli

MILITANTIME (SIWEL) — L’actualité ne cesse de nous rappeler à quel point l’information est un bien stratégique sujet à convoitise, tant son rôle est majeur dans la sensibilisation, mobilisation et formation des militants en particulier et des citoyens en général.
Dans ce contexte à court-terme, et dans une prospective à moyen-terme, la revue « Tikli » se veut un moyen d’information et de sensibilisation pour l’indépendance de la Kabylie, une revue dont le premier numéro est sorti en juin 2019, un numéro pilote dédié à la grande militante « Nna Newwara », en hommage à la doyenne du combat Kabyle.

Cette revue écrite par deux militants du Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (MAK), Nurdin Arav et Massinissa Hamitouche dit « Massnsen Aylimas », avec l’aide bien-sûr de leurs sœurs et frères de combat pour l’indépendance de la Kabylie. Une revue très appréciée par ses premiers lecteurs, considérée à juste titre comme guide et formation de base pour tout kabyle et toute personne voulant apprendre plus sur tous les volets tant historique, que socio-économique… impactant de loin ou de près la Kabylie.

La revue comprend plusieurs chapitres : Actualités en Kabylie dont il était sujet des différents événements qui ont marqué la période allant du dépôt du Mémorandum (28 Septembre 2017) jusqu’à aujourd’hui. Le deuxième chapitre réservé pour l’histoire et culture Kabyle, ou ses auteurs ont consacré une importante partie pour parler sur des différentes démarches du pouvoir colonial d’Alger pour récupérer les structures et valeurs ancestrales Kabyles, une deuxième partie de ce chapitre qui résume la vie de notre immortel rebelle « Matoub Lounes », suivie du troisième chapitre dédié à la doyenne des mouvements libérateurs Kabyles « Nna Newwara », où est relaté un récit de sa biographie et des différents événements qui ont marqué la vie de cette Femme aux valeurs de « Dihya » et de « Lella Faḍma N’summer ».

Le quatrième chapitre est consacré au tourisme et l’économie, deux plaques tournantes dans le développement et l’avancement des pays du monde, oú il est question des différentes richesses de notre chère Kabylie ainsi que la variété de sites touristiques, abandonnés et détruits par les plans machiavéliques du pouvoir autoritaire d’Alger, et une réponse analytique à la fameuse-fumeuse question « Acu ara nečč ma newwi-d timunent ??? ».

Enfin, la revue se termine par des textes écrits en kabyle en caractères latins, dont on trouve même des textes poétiques, ainsi que de la grammaire et vocabulaire Kabyle, accompagnés de l’alphabet Tamaziɣt en caractères latins et en Tifinaɣ. Ce chapitre particulièrement innovant et intéressant permet au lecteur d’améliorer ses capacités et enrichir ses connaissances en langue Kabyle et Tamaziɣt.
C’est une excellente conclusion, et probablement le point le plus novateur de l’ouvrage.

Globalement, cette revue est assez intéressante pour qui veut mettre en place une formation politique, ainsi une autosensibilisation pour une meilleure information sur tous les domaines de la Kabylie, et surtout une formation en or pour les militants et militantes du mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (MAK). Elle constitue un très bon descriptif de la Kabylie et de notre mouvement, de l’indépendance de la Kabylie et son indispensabilité.

Un deuxième numéro est en cours de rédaction, en attendant sa sortie nous vous souhaitons bon courage, Afud igerzen i Nurdin d Massnsen !!!

Cela reste une très bonne initiative, de telles merveilleuses initiatives et actions qui donnent à notre mouvement du souffle, et qui feront avancer notre cause aux hautes altitudes de la mondialisation. Bravo à vous les jeunes, bravo à notre chère mère Kabylie.

Tudert, tilelli, timunent i Teqvaylit.

Hanafi Ferhouh
Chargé de l’organique
Mouvement pour l’autodétdermination de la Kabylie (MAK)

SIWEL 271400 JUIL 19

Téléchargez le numéro 1 de la revue TIKLI – Juin 2019 en version PDF [64 pages / Taille 104 Mo]

Partager ceci...