LES OUVRIERS DE L’ENIEM ONT MARCHÉ HIER À TIZI WEZZU

TIZI WEZZU (SIWEL) — Des centaines d’ouvriers de l’ENIEM ont marché hier à Tizi-Wezzu pour exprimer, pour la énième fois, leur ras-le-bol envers la situation de blocage que vit leur entreprise depuis maintenant des mois. La marche auquel a appelé leur syndicat a démarré du siège de l’ENIEM vers le siège de la préfecture pendant laquelle des slogans hostiles à l’actuelle direction de l’entreprise ont été brandis.

Les ouvriers, pour rappel, réclament la cessation de la mise à l’arrêt technique de l’entreprise, en vigueur depuis le mois de décembre dernier, et le départ du P DG, accusé de mauvaise gestion de l’entreprise. Cette manifestation vient suite à l’échec des pourparlers survenus depuis lundi dernier entre le PDG du groupe Elerc El-Djzair, en l’occurrence Mustapha Ferfer, accompagné du directeur des ressources humaines ainsi que d’un membre du conseil d’administration, avec les travailleurs de l’ENIEM, au niveau de la cour de leur entreprise, sise à Oued Aissi. Cette rencontre s’est terminée par une promesse de prise en charge des revendications des travailleurs, à savoir le départ de la direction actuelle de l’entreprise et l’arrêt de la mise des travailleurs au chômage technique appliquée depuis le mois de décembre dernier.

Déçus des promesses de ce dernier d’il y a maintenant 7 jours les travailleurs ont décidé de battre le pavé pour dénoncer la politique de la fuite en avant des autorités dans le traitement de ce dossier. « Si les autorités comptent sur l’essoufflement de notre mouvement pour mettre fin à nos revendications, je leur dirai qu’ils se trompent énormément. Les ouvriers sont unis et déterminés à aller jusqu’au bout pour satisfaire nos revendications », déclare l’un des ouvriers.  « Le pouvoir colonial est déterminé à mettre à genou toutes entreprises vivantes en Kabylie en commençant par l’ENIEM et maintenant la JSK », clame Said habitant originaire d’Azazga.

Youva Amazigh
SIWEL 251830 JAN 21

Partager ceci...