LA KABYLIE ET L’ECOSSE SUR LE CHEMIN DE LA LIBERTE ET DE L’INDEPENDANCE

EDIMBOURG, ECOSSE (SIWEL) – La Kabylie a participé à la marche avec des milliers de manifestants dans les rues d’Édimbourg pour exiger l’indépendance de l’Ecosse sous le slogan « Scotland and Kabylia Under One Banner » (SKUOB).

La délégation kabyke conduite par Mas Aselway Ferhat Mehenni, Président du Gouvernement Provisoire Kabyle en exil (Anavad) et du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie (MAK) a arpenté les rues de la capitale de l’Écosse Edimbourg avec des milliers de manifestants pour soutenir l’indépendance de l’Ecosse et de la Kabylie

Une démonstration de force populaire qui renseigne sur la grande volonté et la détermination inébranlables de ce peuple de disposer de sa souveraineté en dehors du Royaume de Grande-Bretagne. Cette marche populaire se veut un message clair et net au pouvoir de Londres sur le désir de plus en plus grandissant des Ecossais de disposer pleinement de leur destin, notamment après le Brexit consommé avec l’Union européenne.

Dans la logique d’internationalisation du combat de la Kabylie dans la lutte pour son autodétermination, Mas Aselway Ferhat Mehenni a accordé plusieurs interviews et a expliqué longuement l’importance de la présence de la Kabylie à cette marche. Un voyage riche en émotion et en partage, que nous convie le président du gouvernement provisoire kabyle et l’ensemble des membres de sa délégation durant sa visite en Ecosse, où il a été aussi question de partage d’expériences politiques et de lutte des deux peuples pour l’autodétermination.

Des flyers ont été distribués pendant cette marche historique afin de permettre aux écossais de découvrir la Kabylie, et son peuple ainsi que le parcours indépendantiste de la Kabylie dans un esprit de partage, convivialité et du respect réciproque

Le peuple écossais a fièrement arboré le drapeau de la Kabylie aux côtés du drapeau écossais et ont marché main dans la main avec la délégation kabyle, pour crier en deux langues « Oui pour l’indépendance », l’ensemble des représentants du parti indépendantiste et du peuple écossais n’ont pas manqué de louer le travail pacifique effectué par la Kabylie pour défendre son projet indépendantiste et ont été particulièrement touchés par ce geste fort symbolique de solidarité.

Mas Aselway Ferhat Mehenni a saisi l’occasion pour rencontrer M. Chris Law, député de Dundee West (Ecosse) et aussi membre de House of commons (Chambre des communes de Westminster à Londres). La question Kabyle, son droit à l’autodétermination et la reconnaissance internationale étaient eu menu de la rencontre.

La délégation a pu rencontrer des représentants du mouvement indépendantiste , membres du Parti National Ecossais avec qui elle a échangé pour un partenariat culturel solide et durable à l’avenir entre les deux peuples, notamment avec la création prochainement d’une organisation d’Amitié Kabyle-Ecosse « Sctotish Kabylian Friendship », dont le site internet www.azulscotland.org est en cours de réalisation et qui sera le point de départ et le miroir des futures actions et projets dans différents domaines.

Cette organisation lancera une série d’actions afin de renforcer les liens entre nos deux peuples et de maintenir cette dynamique positive dans la lutte pour l’indépendance. Les membres de cette organisation prévoient d’ores et déjà le lancement d’une journée culturelle Kabyle en Ecosse. Nous reviendrons sur ce sujet dans les projets jours afin de détailler le programme de cette journée.
[Site internet : www.azulscotland.org | Email : contact@azulscotland.org]

Témoignage de Margo Murray : La Kabylie est maintenant mon inspiration.
Fàilte gu Alba en gaélique (Bienvenue en Écosse)
Elle s’appelle Margo Murray, elle a 80 ans et elle est bien habillée, armée de son appareil photo et accompagnée de son mari John du même âge. Ils étaient très fascinés par le drapeau kabyle, mais ils ne savaient pas d’où il venait. C’était émouvant et gratifiant de voir des représentants d’autres pays soutenir l’indépendance de l’Écosse, notamment les catalans, les irlandais et beaucoup d’autres, mais mon drapeau préféré était celui de la Kabylie, un petit groupe berbère d’Afrique du Nord mais probablement toujours très attaché à son identité. Nous avons eu le privilège de parler à une personne du groupe qui était heureux de dire que nous avions des liens. À l’époque dans le Fair Isle, une île des Shetland, au nord de l’Écosse, nous fabriquions nos tapis avec principalement du fil berbère. Lorsque les Écossais seront indépendants, ils devraient aider les autres petites nations à atteindre leurs autodétermination.

SIWEL 101200 OCT 19

Partager ceci...