Agouni Gueghran : L’association Iγran veut mettre fin à une décharge sauvage malgré la non-coopération du maire

AGOUNI GUEGHRAN/AGGNI N YEΓRAN (SIWEL) — Dans une déclaration rendue public aujourd’hui par l’Association Iɣran, d’Agwni Ggeɣran, celle-ci dénonce et s’insurge contre la non-coopération du maire (RND) de cette municipalité en vue de procéder au nettoyage et à la fermeture définitive de la décharge sauvage situé à l’entrée même du chef-lieu de cette municipalité.

La dite décharge fait la honte de ce village d’autant plus qu’elle est la première et la dernière image que le touriste qui s’y aventure retient de ce beau village pour autant réputé pour ses sites magnifiques et aussi pour être le lieu de naissance même du barde kabyle Slimane Azem et du multi-médaillé marathonien olympique Mohammed Allek.

Cet appel à réhabiliter l’entrée de ce village fait partie de toute une série d’initiatives écologiques entamées par l’Association Iɣran dans le cadre de son programme d’action. L’association interpelle aussi la population ainsi que les entrepreneurs et commerçants du village Agweni Ggeɣran en les appelant au civisme en vue de cesser de verser les déchets à l’endroit en question et souligne les risques de pollution et de maladies que cette déchetterie risque d’engendrer.

Hélas, à l’image de ce qui se passe à l’échelle de la Kabylie, force est de constater que ce sont des associations bénévoles qui appellent les maires rémunérés au civisme et aux actions civiques. Ceci nous renvoie au système de fraude électorale mis en œuvre par le RND et le FLN en Kabylie en vue d’éloigner les bienfaiteurs et faire élire des pantins grâce et au service des barons des trafics de tout genre.

Si les citoyens de Kabylie grossissent les rangs du MAK-Anavad, c’est aussi parce que c’est la seule force politique à proposer une solution pour en finir avec des autorités qui se sont toujours comportées en colonisateurs en encourageant le pourrissement de la vie des citoyens au quotidien. Ci-dessous, une maquette faite par un jeune villageois pour inspirer une meilleure vision de ce que pourrait devenir le site en question, si seulement les Kabyles élisaient eux-même ses représentants et ses gouverneurs.

kac
SIWEL 211905 Jun 17 UTC

Partager ceci...