Sélectionner une page

TIZI WEZZU (SIWEL) — Alors qu’ils étaient en train de coller des affiches pour la Journée de la nation kabyle, une trentaine de militants souverainistes kabyles ont vu se ruer sur eux une meute des agents de la police coloniale vers 23h30. Ils les ont violentés avant de les embarquer dans différents commissariats coloniaux de Tizi Wezzu.

Les militants ont passé toute la nuit au commissariat. Ils ont commencé à être relâchés tôt le matin. D’après nos informations, au  moment où nous publions ces lignes, tous les militants ont été relâchés. Le réseau téléphonique perturbé et l’Internet coupée la journée depuis le début des examens du BAC, il devient compliqué de joindre tous les militants.

A préciser que plusieurs des militants se sont vu confisquer leur téléphone. Les agents de la police coloniale leur ont adressé des convocations pour repasser les récupérer aujourd’hui à 9h. Une fois là-bas, ils leur ont demandé de repasser à 13h. Ce qui a fait dire à un militant que nous avons pu joindre que les policiers cherchent à les esquinter pour qu’ils n’aient plus d’énergie pour prendre part au rassemblement de la Journée de la nation kabyle, demain.

D’autres militants ont reçu des convocations pour le 16 juillet prochain mais sans motif spécifié.

nbb
SIWEL 130954 Jun 17 UTC

Partager ceci...