Situation en Kabylie, affaire Rebrab (Communiqué de l’Anavad)
ⴰⵏⴰⵠⴰⴷ  ⴰⵇⵠⴰⵢⵍⵉ  ⵓⵄⴺⵉⵍ
ANAVAD AQVAYLI UΣḌIL
GOUVERNEMENT PROVISOIRE KABYLE
PROVISIONAL GOVERNMENT OF KABYLIA
ANEΓLAF AMENZU
LE PREMIER MINISTRE

COMMUNIQUÉ

EXIL (SIWEL) —Devant la précipitation inquiétante des événements en Algérie où la Kabylie est sous statut de colonisée, l’ANAVAD (Gouvernement Provisoire en exil) réuni en conseil extraordinaire sous la direction de son président, Ferhat Mehenni, a examiné la situation et en a analysé les différents aspects afin d’en tirer les conséquences notamment vis-à-vis de la Kabylie dans son combat politique pour son indépendance.

L’Anavad met en garde Gaid Salah et ses conseillers contre toute tentation d’agression contre la Kabylie pour faire diversion dans le but de régler les luttes des clans pour le contrôle du pouvoir en réalisant une dangereuse « unité nationale » sur le dos des Kabyles à livrer en pâture à la foule.

La Kabylie n’acceptera jamais un nouveau printemps noir dont feraient les frais ses enfants. Il est hors de question qu’elle serve de faire-valoir, encore moins de bouc-émissaire, à un système dont la seule obsession demeure sa propre régénération et ce quel qu’en soit le prix.

Cette mise en garde se justifie par l’instrumentalisation des arrestations dirigées principalement contres des Kabyles comme celle, voulue spectaculaire, qu’ils viennent de mettre en scène contre Issad Rebrab. Celui-ci a été livré à un lynchage médiatique sans précédent au cours duquel des chaînes de télévision à la solde du régime se sont délectées des heures durant du spectacle du Kabyle mis à genoux et humilié. C’est avant tout le Kabyle et la Kabylie qu’ils ont voulu humilier en orchestrant ce triste spectacle.

Devant cet état de fait, l’Anavad alerte contre le sur-déploiement militaire algérien en Kabylie où ne cesse d’arriver des troupes depuis quelques semaines.
Par ailleurs, des changements à la tête de l’administration politique et de la police en Kabylie font croire qu’une répression à grande échelle s’y prépare
D’ores et déjà, l’Anavad et le peuple kabyle prennent Gaid Salah en personne pour responsable de toute forme de répression des militants indépendantistes Kabyles qui mènent leur lutte sur le terrain de façon pacifique et civilisée.

Les instances internationales seront saisies dans les prochaines heures afin de les prévenir d’un génocide en préparation contre la Kabylie qui aspire pacifiquement à son indépendance.

L’Anavad appelle enfin à la cohésion, à l’unité et à la solidarité nationales des Kabyles, où qu’ils se trouvent, pour l’édification de notre État souverain, un État de droit, fédéral basé sur la liberté, la démocratie et la justice sociale.

Vive la Kabylie Libre et indépendante
Gloire à toutes celles et tous ceux tombés, ou
assassinés pour défendre la dignité de la Kabylie

Exil, le 23/04/2019
Mas Zidan At Vlefdel (Zidane Lafdal, selon l’état civil conlonial)

—30—

SIWEL 241250 AVR 19

Partager ceci...