Culture

Salon du livre de Boudjima : entre lecture et Histoire

BOUDJIMA (SIWEL) — Actuellement se tient à Boudjima un salon du livre, à la bibliothèque Mohia, du nom du célèbre dramaturge, conteur, parolier et poète Kabyle prolifique.

Ce salon qui a commencé hier, jeudi le 20, jour de la commémoration du printemps Berbère, se termine demain et il est dédié à la mémoire du grand écrivain Kabyle Mouloud Mammeri.

Ce village Kabyle met à l’honneur des écrivains en langue Kabyle et en langue Française.
Des dizaines d’ouvrages y sont exposés, parmi eux on trouve les livres de Hiba Tayda « Un slow avec le destin », de Akli Djebra « Inzan S Lmizan »  et de bien d’autres écrivains , Ahcene Marriche, Fatima Kerrouche, Semani Akli, Ahmed Nekkar, Yahia Yanes, la liste est longue.

Ces livres, dans l’ensemble ont trait à l’identité Kabyle et à la vie quotidienne dans le vieux pays Kabyle.

Les auteurs, dont la moyenne d’âge est de 40 ans forment ainsi la nouvelle génération d’écrivains Kabyles qui s’imposent dans deux langues, le Kabyle et le Français et maintiennent un lien charnel avec la Kabylie.

Ce salon du livre organisé à Boudjima, permet aux personnes éprises de lecture et d’histoire de quitter la ville et de venir visiter un lieu qui tire ses racines très profondes et très loin dans l’antiquité.

En effet en ce village se trouve le site « Azru Imeyazen » (Le rocher des sages ou bien le rocher des érudits) qui fut un lieu de rencontre des sages d’une partie des villages des Ath Ouaguenoun.

maq
SIWEL 211825 Apr 17 UTC

Partager ceci...
Salon du livre de Boudjima : entre lecture et Histoire
Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Haut