Humiliation d’Aboudjerra Soltani à Paris, le président Ferhat Mehenni répond à Abderrezak Makri

n

ANAVAD AQVAYLI UΣḌIL
GOUVERNEMENT PROVISOIRE KABYLE
PROVISIONAL GOVERNMENT OF KABYLIA
TISELWAYT
LA PRÉSIDENCE

PARIS (SIWEL) —  Aboudjerra Soltani, ancien ministre algérien, et président du MSP (Hamas) jusqu’en 2013, vient d’être agressé à Paris par des contestataires du régime algérien dont il faisait partie.

Il était à l’origine de l’implication de son Mouvement dans l’Alliance Présidentielle, créée en 2004 pour soutenir Bouteflika et son système de corruption généralisée.

Une vidéo* de cette humiliation publique par des militants algérianistes est sur YouTube. Il a été chassé aux cris de « Dégage » et de One Two Three, Viva l’Algérie », et n’a dû son salut qu’à la première bouche de métro qu’il a trouvée devant lui, Place de la République à Paris où chaque dimanche, depuis le 24 février dernier, se rassemblent des Algériens autour du mot d’ordre « Système Dégage ! »

Le Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie (MAK) découvre avec stupeur que le successeur de cet ignoble personnage, (qui s’assemblent se ressemblent) à la tête de ce parti islamiste, notamment le protokabyle Abderrezak Makri, sur sa page Facebook*, accuse les militants du MAK d’être derrière cette agression.

Ainsi, celui qui, il y a encore deux mois, faisait partie de cette sinistre « Alliance » ayant candidaté Bouteflika pour un 5ème mandat, toute honte bue, voudrait faire diriger les projecteurs sur le MAK pacifiste.

1) M. Makri, je vous interdis de traiter les militants de l’un des mouvements les plus respectables sur la terre africaine, en l’occurrence le MAK, de noms d’oiseaux qui ne conviennent qu’à votre engeance et à la voyoucratie à laquelle vous avez appartenu et fait pour lequel une justice vous demandera tôt ou tard des comptes

2) Les militants du MAK, ont pour mots d’ordre : « La Kabylie avant tout », « La Kabylie au dessus de tout » et « Kabylie indépendante », mais jamais « One Two three, viva l’Algérie ». Les Kabyles parlent kabyle, or ceux qui ont chassé celui à qui vous avez succédé parlent en arabe comme le démontre la vidéo.

3) Pour vous en convaincre, ne prenez pas la peine de venir jusqu’à Paris. Chiche ! Ayez le courage de sortir vendredi prochain et aller au méga rassemblement populaire d’Alger contre le régime et vous verrez que ceux qui auront à vous lyncher et à vous pendre haut et court ne sont pas les militants du MAK respectueux des droits humains, mais vos propres partisans !

Exil, 22/04/2019, à 00h15

Mas Ferhat Mehenni,
Président du Gouvernement Provisoire Kabyle

SIWEL 220029 AVR 19

(*) Voici la vidéo en question :

(*) Voici les accusations éhontées du responsable islamiste algérien contre les militants du MAK

Partager ceci...