L’obligation de s’unir pour sauver la Kabylie 

CONTRIBUTION (SIWEL) — Tous les peuples de l’Algérie manifestent dans les rues contre le système. Nous leur souhaitons une victoire contre ce régime mafieux. La Kabylie, elle, affronte ce système depuis 1962, sans relâche. Après plus d’un demi-siècle, les autres peuples d’Algérie se réveillent et sortent dans les rues pour exiger le départ du système. Après ce soudain, réveille, la majorité des « Algériens » lancent injustement des appels haineux contre le drapeau kabyle et le drapeau fédéral amazigh. Une incohérence totale ! Ils sortent dans les rues contre l’injustice, mais certains d’entre eux veulent l’exercer à leur tour sur le peuple Kabyle.

Sont-ils vraiment convaincus de ce qu’ils demandent ? Ne seraient-ils pas juste portés par l’ambiance des foules étant donné que cela fait l’objet d’une large couverture médiatique pour exécuter un plan stratégiquement et tactiquement bien élaboré par un clan du pouvoir en collaboration avec certaines puissances étrangères dans un laboratoire secret loin de tous les regards ? Ce plan est élaboré sans doute pour permettre au système de se régénérer sous un nouveau modèle complètement différent mais plus atroce que le précédent et faire croire au monde que c’est la rue qui le réclamait.

Avec leur, « Khawa, Khawa », ils appellent à la fraternité, mais en mettant de côté les spécificités de la Kabylie et du peuple Kabyle. C’est la haine du système mafieux algérien et ses larbins qui s’exprime contre la Kabylie. Ils créent ‘Khawa, Khawa’, mais ils rejettent tout symbole ou emblème représentant les Amazighs en général et les Kabyles en particulier.

Nous avons bien vu des cas où des Kabyles sont agressés physiquement et verbalement par certains manifestants qui appellent à l’union et à la fraternité (Khawa-Khawa) . Mais quelle justice réclament-ils ? Est-ce celle du rejet de l’autre ? Veulent-ils que nous les aidions et que nous les soutenions en mettant de côté tout ce qui nous distingue comme peuple ? On ne peut pas lutter pour instaurer un État démocratique libre et juste et au même temps se dresser contre ce qui est juste, contre la différence et la diversité. Cette attitude a un nom, c’est de l’anti-kabylisme

Même en Kabylie, les personnes qui brandissent le drapeau kabyle sont systématiquement arrêtées et agressées par la police, la gendarmerie coloniale et les laquais du pouvoir dès qu’elles se retrouvent loin des folles et des lieux des rassemblements. Ailleurs, en dehors de la Kabylie, ces mêmes policiers et ces mêmes gendarmes manifestent avec les autres peuples de l’Algérie en adoptant les préceptes de la Fraternité avec les contestataires dont certains d’entre eux brandissent même le drapeau de la Palestine. Le drapeau kabyle, quant à lui, est considéré comme un délit ou un crime, même par certaines personnalités politiques algériennes qui se disent démocrates.

De ce fait, faire flotter le drapeau kabyle lors des manifestations enrage le pouvoir colonial algérien et suscite la colère de ses valets. Nous l’avons constaté à travers les manifestations en Kabylie en France et au Canada. À Paris et à Montréal, des manifestants « algérienistes » ont tenté d’interdire et d’agresser ceux et celles qui voulaient manifester avec le drapeau amazigh et le drapeau kabyle. Ces porte-parole de la démocratie sont ceux qui ne la respectent pas. Ils ne sont que des hypocrites, finalement.

Le drapeau kabyle n’appartient pas au MAK. Il appartient à tous les Kabyles. C’est un emblème kabyle, conçu et proposé par un Kabyle et choisi démocratiquement par la voie du vote par les Kabyles. Ce drapeau est un symbole pour la Kabylie avec ses couleurs et ses signes : l’Aza en Tifinagh est signe de notre appartenance à la grande famille amazigh et le rameau d’olivier fait partie de l’histoire et la culture de la Kabylie. Le drapeau kabyle et le drapeau fédéral amazigh sont dans une complémentarité et en harmonie parfaites.

Pour exprimer notre soutien et solidarité avec les autres peuples d’Algérie contre le pouvoir mafieux, marchons avec le drapeau kabyle et le drapeau amazigh. Mettons en évidence les symboles de notre identité tout en respectant celles et ceux qui brandissent le drapeau algérien. La démocratie, la tolérance, l’ouverture et la justice font partie des valeurs du pays kabyle.

Manifestez avec le drapeau kabyle et le drapeau fédéral amazigh est un droit.

Vive la Kabylie libre et indépendante.

Vleqasem Uvuhrav
Québec, Canada.

SIWEL 000020 MAR 19

Partager ceci...