Sélectionner une page

SAHARIDJ (SIWEL) — A la veille des marches de Yennayer 2968 dans les trois capitales de la Kabylie (Vgayet, Tuvirett et Tizi-Wezzu), la coordination régionale Sud du MAK-Anavad organisera ce jeudi 11 janvier à 16h un meeting dont le point d’orgue sera le lever du drapeau kabyle au son de l’hymne national kabyle à Saharidj (Tuvirett), devant le magasin du militant souverainiste kabyle Madjid Aggad.

Depuis près de deux semaines, les militants du MAK se sont déployés pour faire des travaux de nettoyage, de peinture, de réparations pour rendre la ville propre et attrayante, en invitant tous les citoyens Kabyles, qu’ils soient militants et sympathisants du MAK ou non, à participer à cet événement.

Il sera aussi procédé à la distribution du dernier lot des 2968 crayons commandés au commerçant Madjid Aggad par le militant souverainiste kabyle Arezqi At Qacy depuis le Québec au bénéfice des écoliers de Kabylie.
Le plus gros lot ayant déjà été distribué dans les 9 écoles de la commune de Saharidj.

Madjid Aggad a récolté 7 millions de dinars de dons effectués par des citoyens qui se présentaient dans son magasin en toute liberté et en connaissance du but de cette action dédiée à la célébration de Yennayer, de manière totalement assumée puisqu’on en plus du fait que ce soit un rendez-vous culturel et festif, l’événement revêt aussi une getste politique en lien avec le mouvement souverainiste kabyle.

Les 7 millions ont été dépensés en achat de plusieurs cartons de friandises, de feux d’artifice, de fumigènes, location d’une sono…

Madjid Aggad a aussi mis à disposition des citoyens les ouvrages sur le Mémorandum pour l’indépendance de la Kabylie, plus de 200 personnes ont fait des photocopies, d’autres ont photographié les pages à l’aide de leurs smartphones.

Le président du Gouvernement provisoire kabyle en exil, Mas Ferhat Mehenni, transmettra un message à la population en direct par téléphone.

A 17h30, il y aura le lever du drapeau kabyle avec l’hymne national kabyle et à minuit, un feu d’artifice.

Après avoir eu gain de cause contre l’islamiste repenti qui voulait arracher le portrait du président Ferhat Mehenni accroché sur la devanture de son magasin, l’autre procès de Madjid Aggad suite à la plainte des gendarmes pour l’organisation d’un rassemblement « sans autorisation », selon son avocat, les instances judiciaires et le pouvoir algérien ont décidé de le reporter à plus tard, à un moment plus « calme», jugeant qu’il ne serait pas judicieux de le programmer en ce moment d’activisme politique du mouvement souverainiste kabyle MAK-Anavad.

Pour participer à l’événement : https://www.facebook.com/events/156867501603979/

tbt/wbw
SIWEL 102250 Jan 18 UTC

Saharidj : Lever du drapeau kabyle et distribution de 2968 crayons aux écoliers

Partager ceci...