Sélectionner une page

IΣEẒẒUGEN (SIWEL) — Une banderole « Tôt ou tard, nous vaincrons » rédigée en blanc sur fond noir et suspendue au dessus de la très fréquentée RN12 en face de la Cité des 224 Logements de Tizi Bucen, près d’Iɛeẓẓugen (ex Azazga) a été arrachée par la police coloniale algérienne ce jeudi à 02h du matin.

Comme chaque année, pour fêter le nouvel an amazigh, les militants souverainistes du MAK-Anavad ont pour habitude de recouvrir des pans entiers des façades des bâtiments de leur résidence par des drapeaux amazighs et kabyles géants.

Un membre de la coordination du MAK-Anavad d’Iɛeẓẓugen a déclaré à Siwel que « le pouvoir colonial algérien ne supporte aucun message appelant le peuple kabyle à la résistance », ajoutant que « les policiers coloniaux se conduisent tels des rats en défaisant la nuit venue ce que nous autres Kabyles faisons à la lumière du grand jour ».

ig/wbw
SIWEL 110809 Jan 18 UTC

Partager ceci...