Tamazgha

Les détenus politiques d’At Mzab devant le tribunal le 24 et 25 mai : procès équitable ou ruse?


Izmulen pour les droits des At-Mzab

Procès du Docteur Fekhar et de ses codétenus les 24 et 25 mai 2017 à Médéa
Procès équitables ou simple ruse pour justifier les détentions arbitraires ?

Le Dr Kameleddine Fekhar sera présenté devant le tribunal criminel de Médéa le 24 Mai 2017 dans l’affaire qui a été instruite par le tribunal de Taghardayt (Ghardaïa), et dans laquelle figurent 44 accusés. Un grand nombre de détenus sont à Ménéa et n’ont pas encore été transférés à Médéa, ce qui laisse à supposer que l’audience sera renvoyée à une autre date, selon son avocat Me Salah DABOUZ.

La deuxième affaire du Dr Fekhar Kameleddine, qui a été instruite par le tribunal de Berriane, avec Abdellah Benabdellah comme co-accusé, est enrôlée au 25 mai 2017, devant le tribunal criminel de Médéa, toujours selon son avocat Me Dabouz.

Il est clair que ces deux procès sont politiques car l’incarcération des détenus Mzabs a pour base une décision politique prise au plus haut niveau. Les services de sécurité et la justice ne se sont même pas souciés de la forme en agissant dans l’illégalité totale.
Pire, les dossiers de tous les détenus étant vides, des policiers sont allés jusqu’à falsifier des documents afin de fabriquer des preuves. La justice, saisie de toutes ces irrégularités est restées tout simplement muette. Les requêtes du Dr Fekhar aux fins de voir convoquer des personnalités ayant fait de graves révélations concernant directement l’affaire du Dr Fekhar et des détenus Mzabs ainsi que ses plaintes pour torture sont restées lettre morte !

Alors il est légitime de se poser la question suivante : « Sachant que la justice est déjà absente indépendamment du verdict qui sera prononcé, que préparent les autorités algériennes avec ces deux procès, concernant les détenus politiques Mzabs et concernant le dossier des At-Mzab en général ? »

Nous exigeons la libération immédiate du Docteur Fekhar et de tous les détenus Mzabs, et une commission d’enquête crédible sur toutes les violations des droits humains au Mzab par les autorités Algériennes.

Gloire aux martyrs Mzabs et liberté pour tous les détenus Mzabs.

Paris le 12 mai 2017
Président d’Izmulen

Mohammed Dabouz

SIWEL 130941 May 17 UTC

Haut