LE DÉPUTÉ DU BLOC QUÉBECOIS DÉNONCE LA RÉPRESSION POLICIÈRE DES MILITANTS INDÉPANDANTISTES EN KABYLIE

QUÉBEC (SIWEL) — Mario Beaulieu, député du Bloc Québécois, grand ami de la Kabylie, dénonce et condamne fermement l’attitude inadmissible du gouvernement dictatorial algérien dont les forces policières intimident, répriment et agressent les militants et militantes du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie, qui ont osé exprimer publiquement et pacifiquement leurs opinions politiques ou pour avoir brandit un drapeau kabyle.

Il a déclaré que « Le droit de manifester et la liberté d’opinion sont des droits fondamentaux. Plusieurs de nos compatriotes d’origine kabyle dont ceux de l’association Amitié Québec-Kabylie dénoncent la répression policière du mouvement pour l’autodétermination et l’indépendance de la Kabylie par le gouvernement algérien. Je tiens à leur exprimer toute ma solidarité».

Un gouvernement qui interdit aux gouvernés de s’exprimer pacifiquement et librement ne fait donc qu’interdire l’exercice d’un droit, pourtant positif et légitime, figurant dans l’Article 19 de la Déclaration universelle des droits de l’homme de l’ONU.

SIWEL 302250 JAN 21

Partager ceci...