Analyse

Kabylie indépendante : l’Etat Français et l’Etat algérien sont les mâchoires de la même tenaille (par Hamid Gherab)

ANALYSE (SIWEL) — Comme nous l’avons prédit, le colon algérien est KO debout. Après la première percute que nous lui avons infligé 16/04/2017 À Paris chez ses maîtres, hier, 20 avril, en kabylie, il a reçu une deuxième qui l’a complètement assommé.

Le peuple kabyle a osé défier la peur et sortir dans les rues pour acclamer son indépendance. L’arsenal répressif déployé par l’état algérien, depuis des mois, n’a pas eu raison de lui. Le cri de l’inspiration du peuple kabyle à son indépendance retentit dans les palais du Quai d’Orsay et El Mouradia . Le vent de panique se ressent. L’état Français, par son mutisme, se rend coupable de déni de démocratie à notre encontre. Il affiche clairement sa complaisance avec son officine algérienne dans le seul but d’empêcher l’internationalisation de la cause kabyle. L’état Français et l’état algérien sont les mâchoires de la même tenaille.

En effet, la cause kabyle est un obstacle majeur de sa politique coloniale Arabo-musulmane entamée depuis Napoléon. Une cause qu’il faut surtout museler, car elle sonne comme un coup d’arrêt sur sa domination et sa main mise sur l’Afrique du nord au dépends des peuples authentiques progressistes, d’inspiration laïque et démocrate.

Comme dit l’adage, « pour tuer le serpent il faut d’abord l’attaquer à la tête ». La réussite des deux marches, celle de Paris tout comme celle de Kabylie, raisonnent comme une victoire sur cette machination machiavélique. Nous venons de donner la démonstration que la chute de ce colonialisme méprisant et ethnocide est palpable et inéluctable. Ce n’est pas pour autant que le combat doit en rester là. Nous sommes conscients que plus nous avançons, plus nos ennemies se redéploieront autrement.

De cette démonstration de force, le verdict de la rue est tombé. C’est un Oui référendaire sans équivoque et irrévocable. C’est un plébiscite franc et net pour notre président Ferhat Mehenni.

Le peuple a tranché pour l’indépendance de la Kabylie. La reconquête de notre souveraineté n’est qu’une question de temps.
Bravo à mon peuple vaillant pour la leçon de démocratie et de pacifisme que vous venez de donner au monde entier.

Vive notre President Ferhat Mehenni,
Gloire à nos martyres
Et vive la Kabylie indépendante.

Hamid Gherab,
Président de la Fédération France-Nord du MAK-Anavad

SIWEL 211255 Apr 17 UTC

Partager ceci...
Kabylie indépendante : l’Etat Français et l’Etat algérien sont les mâchoires de la même tenaille (par Hamid Gherab)
Click to comment

Commenter cette publication...

Haut