MAKOUDA (SIWEL) — Alors que les 4 autres militants arrêtés ont été relâchés en fin de soirée, Jugurtha Louerguioui dit Frawsen et Ravah Berraj n’ont été relâchés que vers 3h du matin. Pour rappel les 6 militants ont été arrêtés en fin d’après midi du 07 janvier alors qu’ils étaient entrain de coller des affiches appelant aux marches de Yennayer.

 

La Présidente de la Coordination MAK-Anavad de l’Ouest, Massa Rachida Ider, qui nous a informé de la libération des deux militants, nous a rapporté qu’il y avait près de 400 militants et de citoyens qui sont restés devant le commissariat colonial de Makouda jusqu’à 3h du matin, heure de libération des deux détenus qui ont été transférés en fin de soirée au commissariat central de Tizi Wezzu.

En effet, les 400 militants et citoyens venus de plusieurs régions de Kabylie n’ont pas cessé, durant toute la soirée et durant la nuit, de mettre la pression sur les nombreux policiers qui se trouvaient à l’intérieur du commissariat colonial jusqu’à la libération de tous les militants.

Le hasard a fait qu’un des détenus, Ravah Berraj, a entamé la journée de son anniversaire au commissariat colonial de Tizi Wezzu.

nbb
SIWEL 080356 JAN 17

Partager ceci...