COMMUNIQUE (SIWEL) — La Présidence de l’Anavad nous a transmis un communiqué, quelques minutes avant la libération des militants du MAK arrêtés à Makouda, vers 3h du matin. Le Président de l’Anavad, Mas Ferhat Mehenni, précise qu’après l’échec des autorités coloniales à faire endosser la responsabilité des émeutes aux militants du MAK pour les arrêter, « le pouvoir algérien avance nu » face aux militants indépendantistes.

 

ANAVAD AQVAYLI UΣḌIL
GOUVERNEMENT PROVISOIRE KABYLE
PROVISIONAL GOVERNMENT OF KABYLIA
LA PRÉSIDENCE DE L’ANAVAD

COMMUNIQUE

Le Premier Ministre du colonialisme algérien, M. Sellal a commenté son cuisant échec de mettre la Kabylie à feu et à sang. Le pétard mouillé consistant à fomenter des troubles en Kabylie à partir d’Alger pour se donner la légitimité de réprimer les cadres du MAK n’a pas fonctionné. La réaction de l’Anavad demandant aux militants de brandir l’anay aqvayli (drapeau kabyle) pour se distinguer des casseurs missionnés à empêcher le pouvoir de parvenir à ses fins et de faire en sorte que l’opinion confonde les voyous avec nos militants pacifiques et civilisés. En fait, la réédition du complot dont a été victime le Mzab n’a pas été possible.

Toutefois, une fois le maquillage de la répression éventé, le pouvoir avance nu. De nombreux militants affichant pour la marche de Yennayer (12/01/2017) viennent d’être arrêtés.

M. Sellal qui disait que son pays était étranger au "printemps arabe" est sur le point de célébrer Yennayer en attentant aux libertés individuelles et collectives des peuples amazighs en général et du peuple kabyle en particulier. Va-t-il avoir de nouveau du sang sur les mains ?

L’Anavad transmet aux instances internationales les éléments d’information devant mettre à jour le dossier de la répression en Kabylie.

Il condamne de toutes ses forces complot et violation des droits humains contre la Kabylie.
Il exige la libération immédiate et inconditionnelle des cadres et militants du MAK.
Enfin, il appelle la population, et particulièrement ses militants à se solidariser avec les camarades persécutés jusqu’à leur élargissement.

08/01/2017
P/l’Anavad
Ferhat Mehenni, président

SIWEL 081116 JAN 17

Partager ceci...