Incendies criminels en Kabylie : le gouvernement écossais saisi par le député Fulton MacGregor

ÉDIMBOURG, ECOSSE (SIWEL) —  Le député indépendantiste écossais Fulton MacGregor a saisi le 19 août le ministre écossais des Affaires étrangères du Gouvernement écossais en signalant des inquiétudes concernant les feux de forêt criminels qui ravagent depuis le début de l’été la Kabylie. Ci-dessous la lettre dans son intégralité :

Retranscription de la lettre ci-dessous :

The Scottish Parliament
Pàrlamaid na h-Alba

Fulton MacGregor MSP
Member of the Scottish Parliament for Coatbridge & Chryston

Mr. Ben Macpherson
Minister for Europe, Migration and International Development
Scottish Government
St. Andrew’s House
Regent Road
Edinburgh
EH1 3DG

19 August 2019

Dear Minister for Europe, Migration and International Development,

I have been alerted by one of my constituents to a distressing situation arising in the Kabylie region of Northern Algeria.

Presently, there are a number of fires which are destroying forests, domestic animals, and wildlife, as well as endangering lives. The Algerian public authority responsible for the management of public forests have noted that in the last two months over 9,000 hectares of land has already been destroyed.

Ecologically, many endangered Barbary macaques are conformed to have perished in the infernos.

Rare plant life is also being destroyed and the fires are of course releasing huge amounts of carbon dioxide into our atmosphere.

Economically, farms are being wiped out, putting people’s livelihoods at risk. One of the major sources of income for the region is the production of olive oil, which is now under serious threat as the fires destroy the precious olive groves.

The Algerian government seems to be doing little to assist the Kabyle people to tackle these blazes. The Kabyle people are asking for international pressure to be put on the Algerian authorities to tackle these fires, currently raging out of control in several locations.

Can the minister raise the issue and put some pressure on the Algerian state to address this situation as both an environmental issue and humanitarian issue as a matter of extreme urgency?

Yours,

Fulton MacGregor MSP.

Traduction libre vers le français :

Le Parlement Ecossais
Pàrlamaid na h-Alba

Fulton MacGregor MSP
Membre du Parlement écossais pour Coatbridge & Chryston

M. Ben Macpherson
Ministre de l’Europe, de la Migration et du Développement international
Gouvernement écossais
St. Andrew’s House
Regent Road
Edinburgh
EH1 3DG

19 août 2019

Monsieur le ministre chargé de l’Europe, de la Migration et du Développement international,

Un de mes électeurs m’a mis au courant d’une situation inquiétante dans la région de la Kabylie au nord de l’Algérie.

À l’heure actuelle, un certain nombre d’incendies détruisent les forêts, les animaux domestiques et la faune, tout en mettant des vies en danger. Les autorités publiques algériennes chargées de la gestion des forêts publiques ont constaté qu’au cours des deux derniers mois, plus de 9 000 hectares avaient déjà été détruits.

Sur le plan écologique, de nombreux macaques de Barbarie en voie de disparition sont censés avoir péri dans les enfers.

Des plantes rares sont également en train d’être détruites et les incendies libèrent d’énormes quantités de dioxyde de carbone dans notre atmosphère.

Sur le plan économique, les fermes sont anéanties, mettant ainsi en péril les moyens de subsistance des populations. L’une des principales sources de revenus de la région est la production d’huile d’olive, qui fait maintenant l’objet d’une grave menace du fait des incendies qui détruisent les précieuses oliveraies.

Le gouvernement algérien semble faire peu pour aider le peuple kabyle à lutter contre ces incendies. Le peuple kabyle demande que les autorités algériennes fassent l’objet d’une pression internationale pour s’attaquer à ces incendies, qui font actuellement rage hors de tout contrôle à plusieurs endroits.

Le ministre peut-il soulever le problème et faire pression sur l’État algérien pour qu’il aborde cette situation à la fois comme une question environnementale et une question humanitaire extrêmement urgente ?

Bien à vous,

Fulton MacGregor MSP.

Dans une allocution télévisée au plus fort des incendies dévastant, en même temps, plusieurs régions de la Kabylie à la fois, le président du Gouvernement provisoire kabyle en exil (Anavad), Mas Ferhat Mehenni, avait appelé la communauté internationale à activer son droit à l’ingérence écologique pour sauver la biodiversité, la flore et la faune kabyle, dont plusieurs spécimens sont endémiques.

wbw
SIWEL 210100 AOU 19

Partager ceci...