Le Gouvernement Ziani remet sa démission au Président de l’Anavad

Lettre de démission du Gouvernement de Lhacène Ziani

Montréal le 06 juillet 2017

Monsieur le président,

Depuis la fin avril de l’année en cours, mon gouvernement a entamé un processus d’évaluation de notre action ainsi qu’un examen des perspectives. Lors de sa réunion du 17 Juin 2017 à Ottawa, il a procédé à la synthèse de cette réflexion.

Pour rappel, le gouvernement s’est assigné l’objectif d’exploration des fondements du futur État kabyle et de ses institutions fondamentales. À ce sujet, notre choix stratégique s’est porté sur les projets cardinaux dont :

  • Le parlement
  • L’Institution financière
  • L’institut d’aménagement linguistique
  • Les Droits humains
  • La Statistique de la Kabylie
  • La Cartographie de la Kabylie

Les résolutions de ladite réunion ont été entérinées le 01 juillet 2017 à Montréal. Il a été constaté notamment que la phase de maturation a été complétée avec succès pour l’ensemble des projets initiés.

Ceci conclut la mission pour laquelle mon cabinet a été mandaté.

Considérant l’état d’avancement de ces initiatives, il convient à présent de réunir les conditions gagnantes de leur réalisation. Le cadre de fonctionnement actuel ayant atteint toutes ses limites et donc en inadéquation avec les phases subséquentes, il devient opportun de procéder à un renouvellement profond de nature à concrétiser le programme.

Par ailleurs, notre examen a conclu que ce nécessaire renouvellement d’ordre tactique requiert la mise en œuvre d’une nouvelle dynamique à même d’identifier les instruments et les conditions appropriés pour répondre aux exigences de l’heure.

Pour enclencher le réaménagement propice à l’avènement de ce nouveau chapitre dans la construction de l’État Kabyle, je vous remets, Monsieur le Président, la démission de mon gouvernement.

Par conséquent, les membres de ce même gouvernement à la tête de la Coordination MAK-Anavad Amérique du Nord remettent également leur mandat.

Pour parer à toute ambiguïté et à toute méprise, nous vous assurons, Monsieur le président, qu’il ne s’agit nullement d’une forme de contestation ou d’une quelconque remise en cause des objectifs de souveraineté de la Kabylie. Ainsi, nous réaffirmons auprès de l’ensemble de nos militants que nous demeurons fidèles à la cause de l’indépendance de la Kabylie telle que prônée par le MAK-Anavad.

Respectueusement,

Lhacène Ziani
Tahar Ait Abdeslam
Karim Achab

Lire aussi :

SIWEL 211643 Jul 17 UTC

Partager ceci...