Sélectionner une page

ALGER (SIWEL) — Elle est censée être une chaîne locale de Vgayet et ses environs mais s’est avérée être une arme médiatique au service de la dépersonnalisation de la Kabylie. Lancée en décembre 2015, Gouraya TV a surpris plus d’un, d’abord avec son logo en arabe et son slogan « la chaîne de la famille algérienne », puis en émettant principalement en arabe et en consacrant un large programme à la diffusion de la religion.

Cette chaîne, qui appartiendrait à un jeune réalisateur au nom de Nassim Boumraou, mais qui serait dirigée par une algérienne arabophone de Blida, ne reflète en rien la vallée de la Soummam et ses citoyens, auxquels elle prétend s’adresser mais dont la réelle mission semble être de les assimiler.

Dans une nouvelle émission diffusée sur le web, la chaîne met en avant une animatrice totalement voilée, à l’exemple de quasiment toutes ses collègues. L’animatrice circule dans la rue et pose des questions à des passants. Pour chaque bonne réponse, l’animatrice offre un cadeau. Sauf que les questions sont sur l’Islam et le cadeau c’est un livre du Coran.

Gouraya TV fait partie de la vague de la soixantaine de chaînes privées lancées ces dernières années en Algérie. La plupart n’étant même pas déclarées et émettant de façon totalement illégale. Un flou total semble régner autour de ces chaines. En effet, dans la majorité des cas, on ne connait ni l’origine des financements ni même l’emplacement des studios de ces chaînes, donc aucune ne travaille pour l’émancipation de la Kabylie.

Extraits de l’émission :

maa
SIWEL 051609 Oct 17 UTC

Partager ceci...