Chroniques

Des femmes kabyles tabassées, qu’en sera-t-il demain ?

CHRONIQUE (SIWEL) —  Des femmes kabyles tabassées, embarquées et séquestrées par la police algérienne, une vieille dame traînée à même le sol et des hommes complètement démunis. Qu’en sera-t-il demain ?

En s’en prenant au pilier du foyer Kabyle (Tigejdit n wexxam aqvayli), ce satané régime colonialiste vient de démontrer qu’il ne reculera devant rien. Il exige des Kabyles soumission ou il ira jusqu’à leur extermination. La France s’y était déjà essayé sans succès. Arrogant, aveugle et si imbu de lui-même qu’il est sourd à toute indignation humaine. S’il croit qu’il a acheté le silence des pays occidentaux, il se trompe lourdement. Il achète des individus, jamais des Peuples ou des États, quand bien même ceux-ci sont liés à ses criminels et douteux intérêts.

Les démocraties occidentales peuvent brader conjoncturellement un principe mais leur volonté d’édifier un monde à leur image les oblige toujours à revenir à leurs fondamentaux sans lesquels ils ne sont rien : les valeurs. Celles-ci sont l’assise essentielle sur laquelle repose toute coexistence pacifique entre les peuples. Elles sont le droit. Tous les droits dont celui des peuples à disposer d’eux-mêmes. Et là, personne ne peut remettre en cause un tel principe qui va jusqu’à autoriser des peuples à l’usage des armes pour leur libération.

Par ailleurs, le pouvoir algérien ne réalise pas qu’il allait se heurter à des obstacles de taille en s’attaquant au peuple kabyle.

  1. Celui-ci est trop résilient pour accepter de se soumettre à un autre pouvoir sur le sien.
  2. Le MAK-Anavad, armé de compétences et de valeurs est méthodique. Il sait comment opérer contrairement au régime qui ne compte que sur la répression et la corruption pour réduire les Kabyles.
  3. Un environnement international dans lequel il ne compte pas beaucoup d’amis, il a aussi des adversaires redoutables qui siègent comme lui a l’ONU sur lesquels la Kabylie pourra s’appuyer. La voie pacifique est celle qui force le plus l’admiration et emporte l’adhésion quasi unanime de l’humanité.

C’est pour cela que la Kabylie vaincra. Ce n’est qu’une question de temps, comme chacun se plaît à dire.

Noria
SIWEL 161635 Jun 17 UTC

Partager ceci...
Des femmes kabyles tabassées, qu’en sera-t-il demain ?
Click to comment

Commenter cette publication...

Haut