Les croisades menées par le régime colonial algérien contre les Kabyles doivent réveiller et vivifier leur désir de libérer la Kabylie

KABYLIE (SIWEL) —Nous avons lancé un appel au peuple kabyle pour soutenir Issad Rebrab suite à son arrestation par le régime colonial algérien, car nous savons que la justice algérienne est au service d’une oligarchie qui gère un État comme leur propre entreprise, et règne sans aucune légitimité en s’octroyant le droit d’appliquer leurs lois contre des individus qui n’atteignent nullement la sécurité et les institutions de la collectivité. 

Les croisades menées par le régime colonial algérien contre les Kabyles sont non seulement injustes et illégales, mais elles sont inhumaines.

Notre appel est une logique inspirée par les belles valeurs ancrées dans la société kabyle à travers son histoire millénaire, notamment la fraternité et solidarité. 

Nous sommes un mouvement légitime qui lutte pour l’autodétermination du peuple kabyle. Un droit reconnu par l’Organisation des Nations unies (ONU).

Nous militons pacifiquement pour libérer le peuple kabyle du joug colonial algérien qui ne cesse pas de profaner la Kabylie et d’humilier les Kabyles.

Notre appel à la marche était pour défendre un citoyen kabyle, victime de l’arbitraire d’un système mafieux qui s’écarte complètement de la mission première des véritables États qui est celle de servir la population et non pas de l’asservir.

Dans une Kabylie indépendante, le gouvernement kabyle va s’assurer que ses citoyennes et citoyens jouissent de leurs droits, de leurs compétences, de leurs biens économiques, de leur voix et soient à l’abri de l’injustice et de la violence. 

Les Kabyles qui sont pour le pouvoir qui les expulsent et qui les exposent aux dangers les plus redoutables sous prétexte d’intérêts enserrés dans les réseaux des contraintes de ce système totalitaire jouent tout simplement dans l’échiquier politique de ce régime tortionnaire en lui offrant de la légitimité et de l’endurance.

Le Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie (MAK) dénonce et condamne la répression, les manœuvres d’intimidation et de manipulation du régime illégitime algérien contre les peuples de l’Algérie. 

À Issad Rebrab et Cherif Mellal, nous exprimons notre indignation face à la croisade criminelle que le gouvernement algérien mène contre eux. Mais ici encore, par cet acte, nous affirmons notre solidarité assumée, sans qu’il ait de notre part aucune intention trompeuse ni aucune animosité envers leur choix politique qui, faut-il le rappeler, ne coïncide pas avec notre idéal.

Une fois de plus, nous réaffirmons notre opposition contre l’arrestation de monsieur Issad Rebrab et l’agression de monsieur Cherif Mellal, parce que non seulement ils sont des Kabyles, mais aussi parce que nous ne cautionnons pas l’abus, l’injustice et la violence sous toutes ses formes.

Nous savons que la liberté d’un peuple n’est guère un tort. Nous avons une vive conscience de la nécessité de libérer le peuple kabyle. Nous respectons le point de vue de nos opposants et nos détracteurs, mais les croisades menées par le régime colonial algérien contre les Kabyles doivent réveiller et vivifier leur désir de libérer la Kabylie.

Vive la Kabylie libre et indépendante.

Boualem Afir, Ministre de la Communication et Porte-parole du Gouvernement provisoire kabyle

SIWEL014226AVR19

Partager ceci...