Le Congrès des Kabyles du Canada organise une conférence sur la laïcité au Québec

MONTRÉAL (SIWEL) —Le Congrès des Kabyles du Canada(CKC) organisera une conférence sur la laïcité au Québec, le 11 mai 2019, au Centre Saint-Pierre situé au  1212, rue Panet, Montréal à 13 h. Cinq intervenants présenteront des thèmes différents sur la laïcité. Leurs interventions seront suivies d’un débat. La controverse en cours sur la laïcité de l’État au Québec et le port de signes religieux continue de Faire couler beaucoup d’encre. Depuis 2000, la controverse a d’abord porté sur les accommodements raisonnables en accordant des exemptions à des personnes pour plusieurs motifs.

Cette question inconciliable a, entre autres, débouché sur la création de la Commission de consultation sur les pratiques d’accommodement reliées aux différences culturelles en 2007-2008. Il y a eu au Québec des projets de loi sous les quatre gouvernements qui se sont succédé par la suite : le projet de loi n° 94 du gouvernement Charest (établissant les balises encadrant les demandes d’accommodement dans l’Administration gouvernementale et dans certains établissements), le projet de Charte des valeurs québécoises du gouvernement Marois (établir des règles communes pour vivre dans un État laïc et pour baliser les demandes d’accommodement), le projet de loi n° 62 du gouvernement Couillard (favorisant le respect de la neutralité religieuse de l’État et visant notamment à encadrer les demandes d’accommodements pour un motif religieux dans certains organismes) et le projet de loi n° 21 du gouvernement Legault.

Le Projet de loi n° 21 : loi sur la laïcité de l’État présenté à l’Assemblée nationale du Québec indique que la laïcité de l’État repose sur quatre principes, soit la séparation de l’État et des religions, la neutralité religieuse de l’État, l’égalité de tous les citoyens et citoyennes ainsi que la liberté de conscience et la liberté de religion. Il prévoit que les institutions parlementaires, gouvernementales et judiciaires sont tenues de respecter ces principes dans le cadre de leur mission. Le projet de loi propose d’interdire le port d’un signe religieux à certaines personnes en position d’autorité dans l’exercice de leurs fonctions.

L’objectif du CKC est de recueillir les opinions de ses membres et des membres de la communauté kabyle sur cet enjeu. Nadia El Mabrouk, Michèle Sirois, Farida Zerar, Omar Aktouf et Kamel Amari seront les panélistes de cette rencontre qui sera modérée par M. Mohamed Arabi.

Au programme :
13 h : accueil
13 h 30 : Projection de la vidéo CKC.
13 h 35 : Discours de bienvenue de M. Hocine Toulait, président du CKC
13 h 45 : Présentation des panélistes par M. Mohamed Arabi
14 h : Vieille laïcité, nouveau clergé par Omar Aktouf
14 h 15 : Les enfants de la loi 21 par Michèle Sirois
14 h 30 :Du local à l’universel par Kamel Amari
14 h 45 : La laïcité dans la société kabyle par Farida Zerar
15 h : Présentation du projet de loi 21 par Nadia El Mabrouk
15 h 15 : Débat

SIWEL004911MAI19

Partager ceci...