Le chanteur kabyle  Makhlouf victime de la censure algérienne

KABYLIE (SIWEL) — Dans le cadre d’un concours de chant, de poésie et de beauté Kabyles dont le chanteur Makhlouf est l’initiateur, la police coloniale algérienne a menacé de fermer la salle des fêtes où ce concours devrait avoir lieu dans la ville de Tizi-Wezzu.

Des policiers algériens se sont rendus chez le propriétaire de la salle pour le dissuader sous peine de lui fermer la salle en question. Sachant qu’il ne fait que la louer normalement.

wbw
SIWEL 172330 AVR 18

Partager ceci...