Arrestation arbitraire de Younes Yahou par les forces de répression algériennes

MONTREAL (SIWEL) — La coordination régionale du MAK-Anavad Amérique du Nord exprime son indignation et dénonce fermement l’arrestation arbitraire de notre camarade Younes Yahou par les forces de répression algériennes.

Younes Yahou a été arrêté par la police coloniale algérienne le mercredi 27 décembre vers 15h à Mekla sans aucune raison si ce n’est le simple fait qu’il soit Kabyle insoumis. Tout au long, les véritables criminels ne sont pas inquiétés et combien parmi eux sont des responsables au sein même du régime colonial algérien.

Un régime algérien qui excelle dans la brutalité puisque, de coutume, la violence est son unique habileté et arme pour compromettre les revendications légitimes du peuple kabyle en l’occurrence sa liberté et son identité.

Younes Yahou est un militant pacifique de la première heure pour l’indépendance de la Kabylie. Il est en visite familiale chez lui en Kabylie mais le régime colonial encore une fois, comme à son habitude, réagit par la force et l’intimidation contre les souverainistes kabyles. Il est contraint à subir un interrogatoire de façon à l’écœurer durant plusieurs heures.

Ces arrestations et intimidations d’ordre politique sont condamnables et doivent cesser. Nous exigeons sa libération immédiate et inconditionnelle. De même, nous allons saisir les autorités canadiennes notamment les députés de l’Assemblée nationale du Québec et de la Chambre des communes du Canada pour dénoncer cette arrestation injuste d’un citoyen Kabylo-Canadien en visite familiale chez ses parents en Kabylie.

Le MAK-Anavad ne tolère pas les agressions qui s’exercent contre ses citoyennes et citoyens Kabyles par les forces de répression algériennes qui jusqu’ici dépassent toutes les limites du viol des droits de son peuple qui n’aspire qu’à son autodétermination.

Désormais, à toute arrestation pour interrogatoire politique et intimidation, nous allons agir et nous allons saisir toutes les instances internationales compétentes afin de mettre fin à ces agissements irresponsables et abusifs contre les Kabyles. Des rapports seront aussi élaborés et déposés au niveau de toutes les organisations mondiales des droits humains pour désapprouver l’autorité du régime colonial algérien sur le peuple kabyle et ainsi  défendre la Kabylie jusqu’à ce qu’elle devienne une nation libre et indépendante.

Notre cause est juste et rien ne peut arrêter notre noble combat pour notre liberté notre démocratie et notre indépendance.

Vive la Kabylie libre et indépendante.

Coordination régionale du MAK-Anavad Amérique du Nord.

SIWEL 280100 Dec 17 UTC

Partager ceci...

Laisser un commentaire