Appel à mobilisation devant le tribunal de Boumerdès pour libérer le militant kabyle Amar Saidani

KABYLIE (SIWEL) – Ce mardi 08 octobre 2019 à 09 heures, aura lieu au tribunal correctionnel de Boumerdès le procès du jeune militant de la Coordination locale MAK d’Iwaquren, Amar Saidani, accusé de l’atteinte à l’unité nationale (sic).

Alors qu’il se rendait chez lui à Iwaquren en compagnie de trois amis, il a été arbitrairement interpellé il y’a 2 mois de cela, dans la nuit de mercredi à jeudi 08 Août 2019 à Boumerdès. Une fois au commissariat de la ville, les policiers lui sortent d’étranges pièces à conviction ; un drapeau kabyle et des tee-shirts floqués aux couleurs kabyles. Amar avait nié que ces objets étaient dans sa voiture mais bien entendu, les policiers algériens ne voulaient rien comprendre, la justice aux ordres du nouveau dictateur algérien Gaid Salah a été aussitôt activée pour qu’il passe devant le procureur dés jeudi 08 août.

Pour Maîtres Kader Houali et Soufiane Dekkal, les deux avocats qui vont plaider l’acquittement pour le jeune Amar, « Quand bien même ces objets étaient, effectivement, les siens, cela ne constitue pas une infraction ou un délit passible de justice (…) La répression féroce teinte de racisme qui s’abat sur les jeunes kabyles doit cesser immédiatement. La Kabylie ne doit plus servir de souffre-douleur pour le régime qui s’emploie à jouer la carte de régionalisme à chaque fois qu’il se retrouve dans les abimes de la déliquescence (…) Nul ne peut emprisonner la liberté. La justice vaincra nonobstant l’entêtement des nouveaux pachas. »

Dans son allocution ce lundi, le président du MAK et de l’Anavad, Mas Ferhat Mehenni a appelé les partisans de la Kabylie libre « à soutenir le jeune Amar Saidani contre l’arbitraire du pouvoir colonial algérien (…) C’est sa qualité de Kabyle qui les dérange et pour laquelle il est traduit en justice ce mardi 08/10/2019 à Boumerdes (…) Toutes et tous avec Ammar Saidani. »

Tous les militants et militantes sont invités à se mobiliser en masse ce mardi à 09 heures pour faire sortir notre militant Amar Saidani des griffes mortifères du pouvoir colonial algérien.

Nous ne le répéterons jamais assez, le répression et le harcèlement coloniaux algériens, ne font que renforcer la détermination le peuple kabyle pour continuer le combat jusqu’à l’indépendance de la Kabylie.

Vive le peuple kabyle, vive la Kabylie libre et indépendante.

SIWEL 080645 OCT 19

Partager ceci...