TIZI-OUZOU (SIWEL) — les médecins internes travaillant au centre hospitalo-universitaire de Tizi-Ouzou ont observé ce matin lundi un sit-in d’une demi-journée, devant le bloc des Urgences, pour protester contre l’insécurité ».

 

Des médecins témoignent à Siwel que « trop d’agression sont perpétrées contre les internes et les médecins en général dans l’exercice de leur fonction.

Une violence qui se produit de façon récurrente depuis plusieurs années au CHU de Tizi-Ouzou, sans que les autorités concernées ne manifestent la volonté d’y mettre fin », a déclaré l’un d’eux sur place.

Une situation « insupportable » notamment pour les médecins de garde qui travaillent au pavillon des Urgences. « Nous subissons toutes sortes d’insulte, menaces et agressions physiques », a-t-il dit.

Les protestataires menacent de recourir à d’autres actions si rien n’est fait pour régler cet épineux problème lié à leur sécurité.

ll
SIWEL 071400 FEV 11

Partager ceci...