Archives

Nordine Aït Hamouda : « nous marcherons quelles que soient les conséquences »

ALGER (SIWEL) — Le député du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD), Nordine Aït Hamouda a réitéré la « détermination » de son parti à marcher le samedi 22 janvier.

 

Nordine Aït Hamouda : « nous marcherons quelles que soient les conséquences »
Aït Hamouda qui s’exprimait jeudi dans la matinée, en marge de la séance annulée d’adoption du bilan financier de l’Assemblée populaire nationale (APN) pour l’année 2008, a précisé que c’est au pouvoir d’assumer les « dérapages » qui pourraient survenir suite à l’interdiction signifiée par le ministère de l’Intérieur à « la marche citoyenne » à laquelle a appelé le RCD pour le samedi 22 janvier 2011 à Alger. « Nous allons marcher. Y en marre du régime! », a-t-il dit aux journalistes.

Cette déclaration fait suite à celle de députés du Rassemblement national démocratique (RND) présidé par le premier ministre Ahmed Ouyahia qui s’est élevé contre le maintien de la marche populaire par le RCD en dépit de la non-délivrance d’une autorisation par le ministère de l’Intérieur.

L’Algérie est sous état d’urgence depuis 1992. Cette mesure est maintenue malgré les appels à sa levée formulée par des partis politiques de l’opposition, notamment le Front des forces socialistes (FFS) qui en a fait son cheval de bataille depuis des années.

ytt
SIWEL 201809 JAN 11

Partager ceci...
Haut