Chronique

Mensonges d’un imam, courage d’un militant jeûneur et réalité éclatante

CHRONIQUE (SIWEL) — Tout est mis en œuvre pour empêcher la liberté venir, souriante, embrasser le peuple Kabyle, qui, depuis des lustres se bat pour elle. Rien n’est laissé au hasard, ni même oublié involontairement. Tout est concocté par le régime d’Alger, pour qui la Kabylie et son peuple demeurent un danger non pas uniquement pour sa survie, mais aussi pour la pérennisation d’un système féodale, archaïque et dangereux dont il a toujours été porteur.

Dans leur dernière trouvaille, sachant qu’il n’a jamais manqué en salles besognes, le pouvoir algérien a mobilisé un imam d’Azazga pour prêcher contre le rassemblement du 14 Juin : « les séparatistes vont venir manger Ramadan à Azazga, vous ne devez pas les laisser faire » a-t-il osé mentir cet imam face à des citoyens, qu’il pensait être des moutons. Quand il a fini de déverser sa haine sur le MAK et ses mensonges contre l’événement du 14 juin, les présents ont vérifié  sur internet et ont estimé que les militantes pacifiques kabyles ont le droit de faire un rassemblement, de déposer une gerbe de fleurs et de lever un drapeau kabyle.

L’histoire aurait pu s’arrêter là si un autre événement ne c’était pas produit le lendemain de la tentative malsaine et avortée de l’imam. En effet, le militant souverainiste Youva Malla, a été arrêté avec 3 autres militants en plein campagne d’affichage. Une fois au commissariat, il a eu un malaise et a été conduit à l’hôpital. Ce n’est pas parce qu’il a eu un coup de soleil en affichant les appels au rassemblement du 14 juin, que Iɛezzugen accueilleront avec dignité. Ce n’est pas non plus, parce qu’il a trop mangé. Mais parce que, en plus d’être sous traitement parce qu’épileptique, il a jeûné et il faisait son jeûne tout en faisant son travail d’homme d’honneur pour rendre un vibrant hommage à d’autres aussi honorables, que vos balles criminelles et lâches, avaient tués un Printemps de 2001.

La réalité est que la Kabylie sait faire la différence, la Kabylie est laïque et comprend le langage des religions. Vos sbires peuvent encore aboyer, la spiritualité ne relève que de la volonté de l’individu.

Pour ce, jeûneurs et non jeûneurs, nous irons rendre un vibrant hommage aux nombreux jeunes militants des droits les plus fondamentaux, les droits de liberté, d’identité pour lesquels la Kabylie ne changera plus de cap. Le 14 juin est la journée de la Nation Kabyle. Comme un seul homme, nous la célébrerons à Azzazga, honorerons la mémoire de nos valeureux martyrs et dirons haut et fort Vive La Kabylie libre et indépendante.

Isegni
SIWEL 121558 Jun 17 UTC

Partager ceci...
Mensonges d’un imam, courage d’un militant jeûneur et réalité éclatante
Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Haut