Coordinations MAK-Anavad

Maâtkas : un collégien intimidé par la gendarmerie pour avoir porté un t-shirt frappé du drapeau kabyle

MAÂTKAS (SIWEL) — Il est communément appelé Massi Yurjan Tafsut, cet élève du CEM (collège) Ferkane est passionné de lecture, de théâtre et de poésie, dont il excelle. Il a participé, aujourd’hui 14 février, à une compétition de théâtre regroupant les CEM de la région. Massi a arboré fièrement son t-shirt portant un drapeau Kabyle avant de monter sur scène, avec sa troupe, pour jouer son rôle de la plus belle des manières.

A la sortie de la classe, Massi se fait arrêter par des agents de la gendarmerie algérienne qui se trouvaient sur place qui intervenait suite à une dispute qui a éclaté entre des adolescents.

La gendarmerie l’ont alors soumis à un interrogatoire sans respecter son très jeune âge. Il a été interrogé sur la signification du drapeau et pourquoi le portait-t-il?

Le collégien de 4e AM, que nous avons contacté, ne semble point intimidé. Il a assumé sa Kabylité et ses couleurs qu’il exhibe à la moindre occasion. Devant la position digne de Massi, les agents, désorientés, ont alors essayé de le malmener et l’ont même traité de clochard.

Avant de le relâcher, ils l’ont informé qu’ils allaient convoquer son père. A ce propos, Massi nous a déclaré; « la gendarmerie voudrait monter les parents contre leurs enfants, comme si nos parents n’étaient pas Kabyles, ou nous les enfants, n’avons pas le droit de l’être ».

Avec son aimable autorisation, et en ce jour de la Saint-Valentin, nous reprenons ce beau poème d’amour dont il est l’auteur :

Ttxilekk ay itri n igenwan
A win yettcebbiḥen uḍan
Ad ak-ceyyɛeɣ ɣur-s

Siwel-as s yisem-is acebḥan
Nettat ad tefhem i yellan
Ul-is ad yefrawes

Ini-as win akken i kem-ibɣan
Yebɣa-kem seg wul yeṣfan
Ttxil-em iḥnin-d ɣur-s

Mas Mega
SIWEL 142028 FEV 17

Partager ceci...
Maâtkas : un collégien intimidé par la gendarmerie pour avoir porté un t-shirt frappé du drapeau kabyle
Click to comment

Commenter cette publication...

Haut