DRAA BEN KHEDDA (SIWEL) — Le collectif des travailleurs de la laiterie de Draa ben Khedda qui viennent d’entamer leur 50e jour de grève ont interpellé lundi 28 novembre les plus hautes instances du pays à savoir, le chef de l’État, le Premier ministre, les ministères de l’Industrie, de l’Agriculture et des Finances.

 

Les travailleurs de la laiterie de Draa Ben khedda interpellent le chef de l'Etat
Tout en dénonçant les « graves atteintes aux consommateurs », le collectif des travailleurs de la laiterie de Draa Ben Khedda ont accusé dans une déclaration rendue publique le patron de l’entreprise de « non respect au cahier des charges », de « fraude fiscale », du « non respect des normes de fabrication du lait » et de « faux investissements ».

Les travailleurs de cette laiterie affirment que « ni les décisions de licenciement, ni les mises en demeure, ni encore les provocations du patron ne pourront ébranler notre détermination de concrétiser les revendications légitimes » dont la principale demeure la renationnalisation de la laiterie de Draa Ben Khedda.

hh
SIWEL 281350 NOV 11

Partager ceci...