Les lycées de Boudjima, Illulen Umalu et Mekla ont marché à la mémoire des martyrs du printemps noir

TIZI WEZZU (SIWEL) — Au moins trois lycées ont marché aujourd’hui, 27 avril, à la mémoire des martyrs de la Kabylie de 2001.

A Boudjima, la marche a eu lieu à la mémoire du martyr Salem Arkam, 17 ans, lycéen, originaire du village Issaradjène, tué par des gendarmes à Boudjima, le samedi 28 avril 2001.

A Illulen Umalu, La marche a eu lieu à la mémoire de Meziani M’Henni, 19 ans, lycéen, originaire d’Illulen Umalu, tué le 28 avril 2001 à Boubhir, près de Bouzeguène.

A Mekla, la marche a eu lieu à la mémoire de Youcef Hamened, 18 ans, lycéen en classe de terminale, originaire de Timizart, tué le samedi 28 avril 2001 à Mekla par des gendarmes.

Des slogans en hommage aux victimes du printemps noir et des cris de « Ulac Smah Ulac » ont rythmé ces marches qui ont drainés quelques centaines de lycéennes, souvent vêtues de robes kabyles, et de lycéens, en burnous. Des slogans pour une Kabylie indépendante et des drapeaux kabyles ont été également de la partie, notamment à Illulen Umalu.

Plusieurs autres lycées de la Kabylie se préparent à rendre hommage aux martyrs de leur localité et de toute la Kabylie.

La marche d’Illulen Umalu

La marche silencieuse de Boudjima

nbb
SIWEL 271103 Apr 17 UTC

Partager ceci...