Le souverainiste kabyle Yacine Ihedducen d’At Zellal harcelé par la police coloniale algérienne

AT ZELLAL (SIWEL) — Dans le sillage des arrestations durant la marche de Yennayer du 12 janvier 2018 à Tizi Wezzu, où plus de 30 militants souverainistes d’At zellal ont été séquestrés par la police coloniale algérienne, l’infatigable militant indépendantiste Yacine Ihedducen a été convoqué à deux reprises rien que dans la journée d’hier samedi 13 janvier par le commissaire de Mekla Mohand Akli Kherbache qui continue son excès de zèle sur les militants souverainistes kabyles du MAK-Anavad.

Joint par Siwel, Yacine Ihedducen, dit Yugurten, qui a déjà reçu d’autres convocations similaires en septembre dernier, déclare « faire partie de la génération sacrifiée car nous sommes condamnés à triompher ou à mourir. Mais si nous mourons, d’autres viendront à notre place pour continuer notre combat sacré. Une chose est sûre, cependant, c’est que la Kabylie sera indépendante, tôt ou tard ».

Et de conclure par : « Nous n’avons pas le droit de décevoir notre peuple qui a misé tous ses espoirs sur nous pour recouvrer sa liberté et sa dignité. La lutte pacifique reste et demeurera notre meilleure arme contre un pouvoir des plus abjects qui soit ».

L’adage « L’histoire ne se répète pas, elle bégaie » se confirme quand on sait que le village d’At Zellal en particulier et Lɛerc des At Vucɛayev en général furent déjà de hauts lieux d’activité des militants kabyles dit « Berbéristes » dont Ali Laïmeche, Hacène Haddouche, Lakhdar Haddouche, Waɛli Haddouche, Waɛli Bennaï, Boudjemaa Zeggane, Saïd Akli, Ahmed Amarni, Oferhat Zeggane…, qui ont tous versé leur sang dans leur lutte déjà contre les algérianistes arabo-islamistes et les messalistes en plus de leur combat contre le colon français, pour une Kabylie libre !

zj/wbw
SIWEL 141811 JAN 18

Partager ceci...

Laisser un commentaire