CHEMINI (SIWEL) — Des responsables du Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie ont accusé samedi lors d’un meeting populaire dans la commune de Chemini à 60 Km du chef-lieu de la wilaya de Vgayet, le régime algérien d’avoir nourri une guerre contre les Kabyles depuis la fin de la colonisation française.

 

Le MAK accuse Alger de nourrir une guerre contre la Kabylie
« Le régime arabo-islamiste algérien reste préoccupé à nourrir une guerre contre la nation kabyle, la plus importante nation en Algérie », a déclaré devant la foule le président du MAK par intérim Mohand Larbi Tayeb. Selon ses dires, cette guerre se manifeste par le système éducatif algérien « qui participe à la destruction de l’histoire et de l’identité kabyle » ; « la création de réseaux terroristes et islamistes tout en versant dans une militarisation de la région », et enfin en achetant les voyous et les délinquants leur offrant des moyens d’existence, a-t-il expliqué.

Il a interpelé les intellectuels, les artistes et toutes les forces vives en Algérie les appelant à exiger à ce que « cette guerre cesse ». « Toutes ces opérations que mène le pouvoir pour déstabiliser la Kabylie coûtent cher aux Algériens », a-t-il dit.

Enfin, l’orateur a affirmé que « l’autonomie régionale amorcera la démocratisation de l’Algérie ».

ysn
SIWEL 262100 MAR 11

Partager ceci...