Le Kabyle Raziq Zwawi empeché de se rendre en France par l’Algérie coloniale

KABYLIE (SIWEL) — Alors que son passeport et son visa sont en règle, M. Raziq Zwawi, cadre du MAK (Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie), a été refoulé par la police coloniale algérienne de l’aéroport de Vgayet, alors qu’il s’apprêtait à prendre son avion pour Paris, ce mardi 20 mars 2018.

L’ambassade de France n’ayant rien trouvé à redire quant à la durée de validité de son passeport qui couvre amplement la durée de son visa, les autorités coloniales algériennes lui ont indiqué qu’il lui faudrait renouveler son passeport, ce que M. Razik Zwawi avait fait depuis neuf mois déjà, sans qu’il n’obtienne de réponse à ses multiples demandes de l’état d’avancement de son dossier de renouvellement.

On voit, à travers cet exemple d’entrave à la liberté de circuler pour les Kabyles qui aiment la Kabylie et qui défendent le droit de son peuple à l’autodétermination.

Lors de leur échange téléphonique, le président de l’Anavad, Ferhat Mehenni, a exprimé à Raziq Zwawi, son indignation contre cette mesure arbitraire et l’assure de tout son soutien.

Son cas sera porté à la connaissance des organisations de défense des droits de l’Homme à travers le monde
Un État voyou comme l’Algérie le restera jusqu’à sa chute qui est inéluctable

Le monde à besoin d’Etats respectueux des valeurs humaines et de liberté et non de ceux qui entravent la marche de l’humanité vers son bonheur.

wbw
SIWEL 202000 MAR 18

[PHOTO : Razik Zouaoui (chemise à carreaux) avec Ferhat Mehenni et des citoyens de Chemini lors de l’enterrement d’une victime du printemps noir de Kabylie, en 2001. (PH/D)]

Nouvel harcèlement à l’aéroport sur Razik Zouaoui, cadre du MAK

 

Partager ceci...