L’Anavad condamne la répression de militants pacifiques kabyles par la police coloniale algérienne

ANAVAD AQVAYLI UΣḌIL
GOUVERNEMENT PROVISOIRE KABYLE
PROVISIONAL GOVERNMENT OF KABYLIA

MINISTERE DES AFFAIRES JURIDIQUES ET DES DROITS HUMAINS
MINISTERE DE LA SECURITE ET DE L’ADMINISTRATION

 

Des informations préoccupantes nous parviennent de l’Université Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou (UMMTO) où un rassemblement de militants activistes politiques kabyles est violemment réprimé par la police coloniale algérienne ce samedi 10 mars.

Masa Sakina At Sliman ministre des Affaires juridiques et des Droits humains se joint à Mas Muhend Beloucif ministre de la Sécurité et de l’Administration pour condamner énergiquement cette énième violation de la liberté sacrée et de la dignité du peuple kabyle de la part du régime colonial algérien.

Nous interpellons les autorités algériennes sur le respect des conventions internationales que l’État algérien a ratifiées concernant les droits humains et les libertés individuelles et à libérer sans conditions nos citoyens interpellés.

Ces violations et violences permanentes ne peuvent rester impunies.

Le Peuple kabyle saura tôt ou tard faire respecter ses droits.

Nous appelons les citoyens kabyles à la vigilance, à l’unité et à la fraternité sans lesquels notre avenir en tant que peuple et nation serait compromis.

Nous appelons également à rejoindre le MAK seul capable de faire plier le pouvoir.

Un État kabyle libre et indépendant est le seul gardien de notre liberté et de notre sécurité.

Vive le Peuple kabyle uni et solidaire.

Exil, le 10/03/2018

Masa Sakina At Sliman
Ministre des Affaires juridiques et des Droits humains

Mas Muhend Beloucif
Ministre de la Sécurité et de l’Administration

Gouvernement provisoire kabyle en exil (Anavad)

 

SIWEL 101845 MAR 18

Partager ceci...

Laisser un commentaire