ALGER (SIWEL) — Hier, des manifestations ont eu lieu dans plusieurs localités du nord du Mali pour dénoncer un texte qui «ne tient pas compte des aspirations du peuple de l’Azawad», et qui devait être parapher ce dimanche à Alger. Le texte a été paraphé par toutes les parties prenantes ce matin, dont le gouvernement malien, sauf par le CMA, qui regroupe plusieurs groupes rebelles dont le Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) et qui refuse la paraphe pour l’instant.

 

Source RFI
SIWEL 011229 MRS 15
Partager ceci...