ALGER (SIWEL) — Le premier secrétaire du Front des forces socialistes (FFS), Karim Tabou, a affirmé dans une déclaration au quotidien américain, The Washington Post, parue aujourd’hui samedi, que « la démission de Bouteflika ne changera rien à la situation », et que « l’Algérie n’est pas la Libye. »

 

Karim Tabou au Washington Post : « en Algérie, nous avons mille Kadhafi »
« L’Algérie est un pays où il y a mille Kadhafi », a-t-il dit.

Le journal américain a consacré un long reportage à l’Algérie, intitulé : « Le printemps arabe ne fleurit pas en Algérie. » L’auteur s’interroge sur la démobilisation de la rue en Algérie et notamment l’échec des manifestations de l’opposition appelant au changement du système.

« Le pouvoir, écrit-il, tente d’acheter le silence des Algériens par des mesures sociales alléchantes au profit des jeunes. Mais beaucoup doutent de la capacité du gouvernement à tenir toutes ses promesses ».

L’auteur conclut son reportage par le témoignage d’un citoyen : « s’ils ne tiennent pas leurs promesses maintenant, la révolte sera inévitable. »

ma
SIWEL 091351 AVR 11

Partager ceci...