Inquisition : l’écrivain engagé Larbi Yahioun contraint de faire la vente dédicace de ses livres dans des cafés

AQVU (SIWEL) — L’écrivain kabyle, Larbi Yahioun, connu pour son engagement pour l’indépendance de la Kabylie, s’est vu interdire de tenir des conférences par les autorités algériennes.

En effet, à chaque fois qu’une association invite Mass Larbi Yahioun à une conférence ou une vente dédicace, les autorités coloniales, à travers ses chefs de daïra, interviennent pour mettre la pression sur les membres de l’association afin de pousser ces derniers à annuler l’invitation. Quand l’association résiste, une armada de policiers et de gendarmes empêchent le déroulement de la rencontre.

L’écrivain engagé n’a pas renoncé pour autant. Le vendredi 05 mai, il a été invité par les citoyens de Tavuda. C’est dans un café qu’il a ainsi pu échanger avec les citoyens de la localité autour d’une vente dédicace de son dernier ouvrage « Taqbaylit ». Un livre dont des dizaines d’exemplaires ont été saisies par la police algérienne dans le passé.

Larbi Yahioun compte se rendre à Sidi Aich et à Aokas également où il a été invités pour une vente dédicace dans des cafés, « le seul endroit où on est encore libres, mais jusqu’à quand? » se demande le natif de Tifrit.

nbb
SIWEL 091656 May 17 UTC

Partager ceci...

Laisser un commentaire