International

François Fillon appelle à ouvrir le débat sur le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes

PARIS (SIWEL) — Cela s’est passé lors du débat qui a rassemblé les cinq « principaux » candidats aux élections présidentielles française et qui a eu lieu hier, 20, Mars, et qui a duré plus de 3h30. François Fillon, le candidat de Les Républicains et du centre, a été interrogé, tout comme ses compétiteurs, sur la place de la France dans le monde et les relations diplomatiques de celle-ci, notamment avec La Russie qui a « indexé » la Crimée.

« Nous même nous avons modifié des frontières » a déclaré M. Fillon avant de continuer : « Il y a un principe fondamental pour moi : Le droit des peuples à disposer d’eux-même. La question des frontières doit être posée au regard du droit international et au regard du droit des peuples à disposer d’eux-même. Il y a des frontières qui ont été tracées dans des conditions qui sont inacceptables pour les peuples, qui ont séparé des peuples et ce débat là, on ne peut pas refuser de le voir s’ouvrir »

Bien que la question posée soit autour de la Russie, la réponse de François Fillon s’applique également à plusieurs pays du monde nouvellement décolonisé, en Afrique et en Asie en particulier, dont la question de la Kabylie et de l’Algérie.

La réussite de la grande marche de la diaspora kabyle pour l’indépendance de la Kabylie qui aura lieu le 16 Avril à Paris, les marches en Kabylie le 20 Avril et le dépôt du Mémorandum pour l’Autodétermination de la Kabylie à l’ONU accélérera à coup sur l’ouverture de ce débat, encore tabou en France.

Voir ici à partir de 3:12:00

nbb
SIWEL 212137 Mar 17

Partager ceci...
François Fillon appelle à ouvrir le débat sur le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes
Click to comment

Commenter cette publication...

Haut