Culture : Le Café littéraire de Bouzeguène ne demandera plus d’autorisation à l’Algérie coloniale

WIZGAN (SIWEL) — En réaction aux interdictions de l’administration coloniale algérienne des conférences littéraires qu’elle organise pour ce mois d’avril, l’association culturelle « Tiɛwinin » de Wizgan (ex Bouzeguene), a décidé de faire fi et invite « l’ensemble des citoyens, les amis du café littéraire, les férus de la littérature et de la culture de venir en masse pour assister à ces conférences malgré leurs interdictions ».

Dans une déclaration publiée hier jeudi 05 avril sur sa page officielle sur Facebook, la très active association Tiɛwinin, fondée en 2013 et qui en 5 ans, a invité des dizaines de grandes plumes, annonce que « Dorénavant, nous demanderons plus d’autorisations pour ces conférences, nous travaillons bénévolement et gracieusement pour la culture, rien que pour la culture » (…) « Nous tenons à informer le public que ces conférences auront bel et bien lieu sans même « ces autorisations ». »

Ci-dessous la déclaration dans son intégralité :

wbw
SIWEL 062000 AVR 18

Partager ceci...