PARIS-DIASPORA (SIWEL) — Le grand homme s’en est allé. Il avait consacré toute sa vie au service de la liberté de son peuple. Il était, jusqu’à son dernier souffle l’autorité morale de la mouvance souverainiste québécoise. Après René Lévesque, il incarnait l’homme décidé à aller de l’avant. C’est ainsi qu’il organisa un référendum d’autodétermination du Québec en 1995. Il avait failli en sortir vainqueur. Cet homme restera le symbole de la détermination des Québécois à se donner un foyer national indépendant.

Le président de l’Anavad qui l’avait rencontré en 2012 en garde un souvenir impérissable. Il présente au Québec ses condoléances les plus sincères.

Paris le 03/06/2015

M. Ferhat MEHENNI, président du Gouvernement Provisoire Kabyle

 

SIWEL 031853 JUIN 15
Partager ceci...