PARIS (SIWEL) — Selon Mokhtar Belmokhtar, un des chefs d’Al-Qaïda au Maghreb islamique, l’organisation terroriste a en sa possession des armes en provenance de Libye. L’activiste islamiste appelle ses combattants à ne pas les restituer aux autorités.

 

Aqmi affirme être en possession d'armes récupérées du conflit libyen
"En ce qui concerne les armes, nous avons bien évidemment profité de la situation en Libye (…) mais nous n’étions pas sur le terrain. J’appelle également mes frères à ne pas rendre leurs armes aux autorités", déclare Mokhtar Belmokhtar dans une interview à l’agence de presse mauritanienne Ani.

Selon un chef miliitaire islamiste libyen, les combattants du Conseil national de transition (CNT) pourraient être autorisés à conserver leurs armes afin d’empêcher les forces loyales à Kadhafi de se reformer. Les islamistes qui ont participé à la guerre civile en Libye ont démenti avoir des liens avec Aqmi.

A rappeler que l’attentat kamikaze de Tizi-Ouzou qui a eu lieu le 14 août dernier et qui avait fait 35 blessés a été revendiqué par AQMI et que leur communiqué précisait : « Anas Abou al-Nadher s’est lancé dimanche 14 août à bord de sa voiture piégée contre le commissariat de police de Tizi-Ouzou tuant et blessant 35 apostats ».

cc
SIWEL 141200 NOV 11

Partager ceci...