VGAYET-Béjaïa (SIWEL) — Les affrontements opposant de jeunes manifestants et les forces antiémeutes au centre-ville d’Akbou depuis samedi ont repris en milieu d’après-midi de lundi après une matinée relativement calme.

 

Akbou : l'émeute s'installe
Les heurts entre policiers et manifestants ont été ce lundi d’une extrême violence et plusieurs blessés ont été dénombrés dans les deux camps.

Dans la perspective d’empêcher le moindre attroupement, des brigades antiémeutes ont pris position dés les premières heures de la matinée dans plusieurs quartiers de la ville d’Akbou. De même, plusieurs fourgons transportant des CRS ont été dépêchés depuis Vgayet-ville dans la matinée de lundi à destination d’Akbou pour appuyer celles déjà en place depuis jeudi.

Les brigades antiémeutes dispersaient violemment les manifestants en faisant usage de gaz lacrymogènes. Depuis samedi, des dizaines de manifestants ont été blessés et d’autres ont été arrêtés, puis relâchés au cours des affrontements dans la commune d’Akbou.

C’est toujours le commissariat d’Akbou qui est pris pour cible par les manifestants à coups de pierres. Il semble que l’émeute s’installe dans la ville d’Akbou où des centaines de jeunes s’affrontent avec les forces antiémeutes pour le troisième jour consécutif.

ss
SIWEL 131700 FEV 11

Partager ceci...